Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Instagram   Youtube   Deezer

Occupation

2009-2009

Vote des sérievores :
(0 Votes)

Basra, sud de l’Irak en 2003, Mike et son équipe se préparent à attaquer un immeuble qui est aux mains des irakiens. Une fois sur place, ils sont piégés par une bombe qui explose et blesse une partie des hommes ainsi qu’une fillette qui était sur les lieux. Deux mois plus tard, en juin 2003, Mike et ses hommes reviennent au pays avec leur conscience et le poids des actes qu’ils ont commis sur place...

 

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série: Occupation

  • Créateur: Peter Bowker

  • Dates: 2009-2009

  • Genre: Drame Guerre

  • Pays de production: Roayume Uni

  • Chaîne(s) de diffusion originale: BBC One

  • Chaîne(s) de diffusion française: Arte

  • Nombre de saison(s): 1

  • Nombre d'épisodes: 3

  • Durée: 60 minutes

  • Critique:

     

    Depuis 2005, les séries ayant pour thème la guerre en Irak ont fleuri sur nos écrans de télévision. L’actualité étant ce qu’elle est, il est d’une logique implacable de voir les fictions s’intéresser de près aux événements internationaux. Il faut dire que la guerre en Irak a fait couler beaucoup d’encre et a suscité de nombreuses discordes idéologiques, politiques et religieuses. Ce ne sont pas les points de vue qui manquent et il y a tellement de choses à raconter que développer une histoire basée sur la réalité historique des faits ou relater une histoire romancée peut se faire assez simplement... encore faut-il avoir un certain talent d’écriture !

    Ainsi, des séries comme Over There, Generation Kill ou encore House of Saddam ont vu le jour. Les deux premières sont centrées sur la vie de soldats américains en Irak, quant à la seconde, elle s’intéresse historiquement  à l’homme politique qu’était Saddam Hussein.

    La guerre en Irak n’est pas un cas particulier. En effet, la seconde guerre mondiale a également été une source d’inspiration pour beaucoup de scénaristes avec des séries comme Frères d’armes (Band of Brothers dans sa version originale), The PacificLes têtes brûlées, Papa Schultz...

    Occupation est une série courte qui en trois épisodes propose de nous présenter la vie de trois soldats anglais suite à leur premier engagement pour se rendre en Irak. La série aborde le sujet de la guerre à travers deux angles :

    • - Le premier est le moment où les soldats se retrouvent sur le front. Ils sont soldats, ils ont peur, ils découvrent une population qui a souvent autant peur qu’eux et font face à la mort quotidiennement.
    • - Le second angle d’attaque de la série, et à mon goût le plus intéressant, est de s’attacher à présenter les soldats une fois qu’ils sont rentrés chez eux et qu’ils doivent affronter leur quotidien. Le terme d’affrontement n’est pas anodin car le retour à la maison est loin d’être évident. La guerre a chamboulé leur existence et c’est une fois face à leur ancienne vie que les soldats vont devenir des âmes errantes sans but et sans vie. La guerre a se pouvoir d’annihiler chaque homme.


    Occupation
    est en cela une série très prenante. En seulement trois épisodes elle réussit à toucher de plein fouet les téléspectateurs. Il faut dire que les acteurs servent à merveille la série. Une mention spéciale à James Nesbitt qui nous éblouit une nouvelle fois après avoir été parfait dans la mini-série Jekyll, adaptation libre et moderne du roman de Robert Louis Stevenson, Docteur Jekyll et Mister Hyde.

    james nesbittJames Nesbitt

    Si vous affectionnez les fictions s’intéressant à la guerre, soyez curieux et jetez un œil à Occupation, vous ne le regretterez pas !


Générique

Lu 1476 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, Les Soprano.

Comments est propulsé par CComment

Série à découvrir

"Dead like me" nous compte les aventures d'une jeune fille de 18 ans, Georgia "George" Lass, qui dès le premier épisode est victime d'un accident mortel des plus rocambolesques. Lors de sa pause déjeuner, George se promène dans la rue lorsqu'elle est heurtée de plein fouet par la lunette des toilettes de la station Mir qui faisait son entrée dans l'atmosphère. Une mort des plus originales qui va marquer le début de la nouvelle vie de George. Elle se réveille et est prise en charge par un petit groupe. Elle va apprendre que pour elle, il n'y a ni Paradis, ni Enfer mais un nouveau métier de faucheurs d'âmes. Elle est donc une "non-morte", une entre-deux, une faucheuse d’âme spécialisée dans les morts violentes (suicides, accidents, meurtres, etc.).
Petite explication sur les missions de ce travail : à chaque début de journée Rube (le boss) donne un post-it à chaque membre de son équipe, où est inscrit une liste de personnes dont l'âme doit être fauchée. Ensuite, il suffit de repérer le futur défunt et de le toucher juste avant l'instant fatidique pour récupérer son âme et ainsi le guider vers un autre monde. Tout ça en étant plus rapide que les "Gravelings" (Sépulcreux), bêtes à l'aspect Gollumesque, qui sont là pour provoquer la mort. George et ses acolytes vivent parmis les humains auxquels ils ont emprunté des corps pour pouvoir se mêler le plus facilement possible à la population.

Brèves de l'au-delà

Sorties DVD/Blu-ray

Aucun événement
Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
En savoir plus Ok