Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube   Deezer

Les news de la Crypte

En Irak, la guerre bat son plein. Evan Wright, un journaliste pour le magazine Rolling Stone, suit les missions du Premier Bataillon de Reconnaissance des Marines durant 40 jours. Il vit avec eux les joies, les peines, les moments difficiles, les galères et les pertes amies et ennemies. Le conflit irakien vu de l’intérieur ne vous laissera pas insensible.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Generation kill
  • Créateur David Simon Ed Burns
  • Dates 2008 - 2008
  • Genre Drame Guerre
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale HBO
  • Chaîne(s) de diffusion française OCS Max,  AB1,  NT1
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 7
  • Durée 60 minutes
  • Critique

     

    Il est difficile de juger le travail que des réalisateurs et des scénaristes font lorsqu’il s’agit du thème délicat qu’est celui de la guerre. Il serait également trop complaisant d’aduler le travail de ceux-ci car ils ont traité d’un drame qui touche notre monde. Ce postulat dichotomique s’appuie parfaitement sur ce que j’ai pu ressentir en regardant l’intégralité de Generation kill. En effet, j’ai à la fois aimé la série pour traiter remarquablement d’un sujet aussi délicat que ce conflit irakien version 2003 et à l’inverse j’ai détesté la série pour sa facilité à entrer dans le scabreux et le politiquement incorrect.

    Le ton grossier à la limite du primitif ne m’a pas choqué mais il m’a plutôt déçu. Les premiers épisodes se focalisent sur ces personnages hauts en couleur en en faisant des personnages exécrables. Certes ils sont loin de leur famille et de leurs amis, et ils évoluent dans un monde chaotique où la mort les attend à chaque virage entreprit par leur humvee. Pour autant, je trouve qu’il aurait été préférable d’éviter de tomber dans cette facilité qui pour le coup sert habilement HBO en offrant à la fois sexe et violence.

    Ce constat n’est heureusement pas ce qu’il faut retenir en sortant du visionnage des 7 épisodes de la série. Il y a bel et bien un discours derrière tout ça et c’est au fil des épisodes que l’on découvre le véritable intérêt du show. À force de passer du temps avec ces militaires, on finit évidemment par s’attacher à eux et à déceler que ces petits cons du début sont des êtres humains qui sont dotés d’une intelligence parfois pas si éphémère que cela. Bien entendu on a les bonnes caricatures avec les demeurés du fin fond du Texas qui ne comprennent rien à la vie. En plaçant cela dans un contexte feuilletonesque, il est difficile de ne pas rire. Pourtant le rire se transforme très vite en consternation lorsque ces mêmes gros bourrins se mettent à faire du chiffre, tuer un maximum de personnes que ce soit des militaires, des civils ou des animaux. La tragédie du conflit de guerre est bel et bien présente et elle nous frappe de plein fouet à plusieurs reprises. Je tire mon chapeau à la scène finale où tous les membres du Bataillon se retrouvent autour d’une vidéo retraçant ce qu’ils ont vécu lors de leur périple. A la fois touchant et révélateur de ce drame qui frappe l’Irak depuis bien trop longtemps. Les acteurs ont également leur part belle à cette fin toute en émotion.

    Au final, Generation kill est une bonne série qui a su au fil des épisodes me convaincre, me toucher et me plaire. Je la conseille vivement aux fans de fictions en rapport avec le thème de la guerre et notamment à ceux qui ont pu apprécier le génialissime Full metal jacket de Stanley Kubrick. Une touche de sincérité que j’ai pu retrouver dans ces deux fictions même si pour Generation kill j’ai eu plus de difficultés à rentrer dedans.

    A noter que la mini-série a été adaptée pour HBO par David Simon et Ed Burns (Sur écoute), deux noms qui suffiront à certains pour se lancer les yeux fermés dans Generation kill.

Publié dans Antre de la Crypte

Basra, sud de l’Irak en 2003, Mike et son équipe se préparent à attaquer un immeuble qui est aux mains des irakiens. Une fois sur place, ils sont piégés par une bombe qui explose et blesse une partie des hommes ainsi qu’une fillette qui était sur les lieux. Deux mois plus tard, en juin 2003, Mike et ses hommes reviennent au pays avec leur conscience et le poids des actes qu’ils ont commis sur place...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Occupation
  • Créateur Peter Bowker
  • Dates 2009-2009
  • Genre Drame Guerre
  • Pays de production Roayume Uni
  • Chaîne(s) de diffusion originale BBC One
  • Chaîne(s) de diffusion française Arte
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 3
  • Durée 60 minutes
  • Critique

     

    Depuis 2005, les séries ayant pour thème la guerre en Irak ont fleuri sur nos écrans de télévision. L’actualité étant ce qu’elle est, il est d’une logique implacable de voir les fictions s’intéresser de près aux événements internationaux. Il faut dire que la guerre en Irak a fait couler beaucoup d’encre et a suscité de nombreuses discordes idéologiques, politiques et religieuses. Ce ne sont pas les points de vue qui manquent et il y a tellement de choses à raconter que développer une histoire basée sur la réalité historique des faits ou relater une histoire romancée peut se faire assez simplement... encore faut-il avoir un certain talent d’écriture !

    Ainsi, des séries comme Over There, Generation Kill ou encore House of Saddam ont vu le jour. Les deux premières sont centrées sur la vie de soldats américains en Irak, quant à la seconde, elle s’intéresse historiquement  à l’homme politique qu’était Saddam Hussein.

    La guerre en Irak n’est pas un cas particulier. En effet, la seconde guerre mondiale a également été une source d’inspiration pour beaucoup de scénaristes avec des séries comme Frères d’armes (Band of Brothers dans sa version originale), The PacificLes têtes brûlées, Papa Schultz...

    Occupation est une série courte qui en trois épisodes propose de nous présenter la vie de trois soldats anglais suite à leur premier engagement pour se rendre en Irak. La série aborde le sujet de la guerre à travers deux angles :

    • - Le premier est le moment où les soldats se retrouvent sur le front. Ils sont soldats, ils ont peur, ils découvrent une population qui a souvent autant peur qu’eux et font face à la mort quotidiennement.
    • - Le second angle d’attaque de la série, et à mon goût le plus intéressant, est de s’attacher à présenter les soldats une fois qu’ils sont rentrés chez eux et qu’ils doivent affronter leur quotidien. Le terme d’affrontement n’est pas anodin car le retour à la maison est loin d’être évident. La guerre a chamboulé leur existence et c’est une fois face à leur ancienne vie que les soldats vont devenir des âmes errantes sans but et sans vie. La guerre a se pouvoir d’annihiler chaque homme.


    Occupation
    est en cela une série très prenante. En seulement trois épisodes elle réussit à toucher de plein fouet les téléspectateurs. Il faut dire que les acteurs servent à merveille la série. Une mention spéciale à James Nesbitt qui nous éblouit une nouvelle fois après avoir été parfait dans la mini-série Jekyll, adaptation libre et moderne du roman de Robert Louis Stevenson, Docteur Jekyll et Mister Hyde.

    james nesbittJames Nesbitt

    Si vous affectionnez les fictions s’intéressant à la guerre, soyez curieux et jetez un œil à Occupation, vous ne le regretterez pas !

Publié dans Antre de la Crypte

The Pacific raconte l'histoire de trois Marines américains lors de la bataille dans la Pacifique durant la seconde guerre mondiale.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série The Pacific
  • Créateur Robert Leckie Eugene Sledge
  • Dates 2010-2010
  • Genre GuerreDrame
  • Pays de production États Unis Australie
  • Chaîne(s) de diffusion originale HBO
  • Chaîne(s) de diffusion française Canal+,  France 2
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 10
  • Durée 60 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

La série suit les aventures de militaires hospitaliers durant la guerre de Corée au tout début des années 50.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série M.A.S.H.
  • Créateur Larry Gelbart
  • Dates 1972-1983
  • Genre Comédie Guerre Médical Drame
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale CBS
  • Chaîne(s) de diffusion française TF1,  Canal Jimmy,  Antenne 2
  • Nombre de saison(s) 11
  • Nombre d'épisodes 251
  • Durée 25 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

Une base militaire américaine abrite une unité d'élite de pilotes d'hélicoptères. Elle est entrainée pour des missions clandestines locales et internationales. Nora, une des premières femmes pilotes, découvre des secrets gouvernementaux alors qu’une nouvelle mission de secours est lancée.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Valor
  • Créateur Kyle Jarrow
  • Dates 2017-2018
  • Genre Drame Guerre
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale The CW
  • Chaîne(s) de diffusion française /
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 13
  • Durée 42 minutes
  • Bande originale

Publié dans Antre de la Crypte

La série raconte l'histoire de l'armée britannique durant un conflit au Yémen en 1965.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série The Last Post
  • Créateur Peter Moffat
  • Dates 2017-2018
  • Genre Drame
  • Pays de production Royaume Uni
  • Chaîne(s) de diffusion originale BBC One
  • Chaîne(s) de diffusion française /
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 6
  • Durée 60 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

La série suit les aventures de militaires lors de missions dangereuses à travers le monde.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série The Brave
  • Créateur Dean Georgaris
  • Dates 2017-2018
  • Genre DrameGuerre
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale NBC
  • Chaîne(s) de diffusion française /
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 13
  • Durée 42 minutes
  • Bande originale

Publié dans Antre de la Crypte

Une équipe de Navy SEAL est en mission en Afghanistan à la recherche d'un groupe de talibans. Sur place, un des américains abat un de ses compatriotes. Un événement qui va déclencher toute une suite d'événements...

Informations supplémentaires

Publié dans Antre de la Crypte

Durant la seconde guerre mondiale, des soldats américains, britanniques et français sont prisonniers de guerre au Stalag 13. Prisonniers ? Pas tant que ça. La base dans laquelle ils sont enfermés est dotée d'un réseau de tunnels leur permettant de s'évader et de réaliser des actions coups de poing contre les forces de l'Axe.

Informations supplémentaires

Publié dans Antre de la Crypte

Au même titre que le western, la guerre est un genre très répandu dans l'univers des séries télévisées. On peut le retrouver sous plusieurs formes : comédie avec MASH, drame avec Band of Brothers, action avec The Brave... Ce thème souvent grave et qui implique un certain sérieux dans son approche, n'est pourtant pas traité de manière égale selon les séries. Si tu apprécies le genre, voici 3 séries courtes sur la guerre à voir absolument.

Publié dans A la découverte de...

Série à découvrir

Trois jeunes médecins décident de prendre un nouveau départ. Ils se rendent en Amérique Latine dans le cabinet du légendaire Docteur Benjamin Keeton...

Brèves de l'au-delà