5 séries à ne surtout pas regarder cette rentrée

lundi, 04 septembre 2023 07:29
Vote des sériephiles :
(1 Vote)
5 séries à ne surtout pas regarder cette rentrée - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Dans la vie il y a des idées de séries qui valent de l'or et il y a les autres. Ces dernières, malgré l'inconsistance de leur scénario, sont propulsées sur le devant de la scène et servies aux yeux des téléspectateurs du monde entier. Ceux-ci s'en délectent parfois ou crient au scandale devant le néant scénaristique qui s'offre à eux. À l'instar des années précédentes, j'enfile ma cape de super-héros des séries pour t'éviter de tomber dans le piège. C'est ainsi que je te propose une liste de 5 séries qui, à mon humble avis, auraient dû rester au stade de simples projets et ne jamais voir le jour, un peu comme la conception de Cyril Hanouna. Allez, c'est parti pour le pronostic de la rentrée !

La version podcast de l'article est à découvrir sur Youtube, Deezer, Spotify, Apple PodcastAnchor, Google Podcast, Amazon music... et ci-dessous :
 

Une nouvelle rentrée pointe le bout de son nez. Avec elle, son lot de chérubins en route pour l'école, la nature revêt son manteau brun et nos écrans nous offrent leur assortiment de nouveautés.

Parmi le flot de nouvelles séries qui vont débarquer d'ici la fin de l'année il y aura à boire et à manger. Avant de te lancer tête baissée sur toutes les séries qui te seront proposées, je vais t'aider à y voir plus clair. Alors non, je ne vais pas te lister l'intégralité des séries qui feront leur apparition. J'ai une vie moi monsieur ! J'ai des choses importantes à faire dans ma vie comme... finir Zelda Tears of Kingdom, par exemple , car j'ai hâte de débuter Starfield.

La rentrée des séries 2022-2023 était marquée par un manque d'originalité dans la création de nouvelles séries télévisées. Entre spin-off, remake et autres créations resucées, nos amis d'outre-Atlantique nous avaient gâtés. Cette recette, ils la connaissent bien et ce n'était pas la première année qu'ils nous la servaient. Proposer au grand public des univers de séries déjà connus  et qui ont attiré le chaland est évidemment plus facile.

Pour rappel, voici les séries que j'avais sélectionnées et ce qu'il est advenu d'elles :

Avec un score de 2,5 sur 5, il ne s'agit pas de ma meilleure année.

Sur les 5 séries, j'ai seulement osé regarder Quantum Leap que j'ai lâchée au bout de 3 petits épisodes. Avec en tête la série originale des années 80, je savais pertinemment que je ne laissais aucune chance à cette nouvelle version. Quoiqu'il en soit, la vacuité des histoires et le manque d'empathie envers les personnages ne m'a pas poussé à aller plus loin. Quant aux autres séries, elles ne m'intéressaient pas plus que ça. Il faut dire qu'entre des spin-off et des reboots, cette rentrée manquait d'originalité. J'ai préféré consacrer mon année à un rewatch d'Amour, gloire et beauté !

La rentrée 2023-2024 ne s'éloigne pas véritablement de la rentrée précédente. Les nouvelles séries proposées par les chaînes et autres plateformes ne témoignent pas d'une réelle excentricité ou tout du moins d'un goût prononcé pour la nouveauté.

Certes, certaines créations se démarqueront. Il reste que parmi ce flot de nouveaux shows, beaucoup emprunteront la voie de la facilité. Guidé par mon flair sans faille, tel un fin limier, j'ai remonté la trace nauséabonde de 5 séries qui feront leur apparition d'ici la fin de l'année 2023. Elles sont à présent à tes pieds et je te laisse les découvrir. Mais n'aies crainte car cette petite odeur de rance est tout à fait normale ! C'est la médiocrité qui émane de tous leurs pores. Quant à l'odeur d'urine, c'est rien, un simple petit plaisir personnel !

 

The Walking Dead: Daryl Dixon, un spin-off qui ne vaut pas le coup

Synopsis : "Daryl Dixon se réveille en France sans savoir comment il a débarqué ici. Tout en essayant de rentrer chez lui, il découvre un pays où la résistance est bien implantée, et fait des rencontres qui vont chaque jour un peu plus repousser son projet de retour..."

The Walking Dead: Daryl Dixon est un énième spin-off de la franchise The Walking Dead.

On a eu droit au préquel, à l'anthologie, aux enfants de la première génération, au duo Maggie-Negan, et maintenant c'est Daryl, dit Guillaume Tell, qui se charge de nous faire vivre un nouveau spin-off. Plus rien n'arrête nos amis d'AMC qui ne se lassent pas de l'univers de The Walking Dead qu'ils doivent trouver certainement très merveilleux... non ce n'est pas ça ! Le mot que je cherche a un lien plus en rapport avec... avec... avec le fric, le pognon, le flouse, l'oseille !

Concrètement, que peut-on dire de ce nouveau dérivé avec Daryl Dixon ?

Déjà ce n'est pas étonnant de retrouver comme personnage principal Daryl dans une série dérivée de The Walking Dead. Il était un personnage très apprécié et emblématique de la série originale. De ce point de vue-là, on ne peut pas en vouloir à AMC de tenter le coup. Elle sait qu'elle ravira certains fans et dispose donc déjà d'un public acquis. Cela ne veut pas dire pour autant que la série sera de bonne facture. Le trailer est d'ailleurs déjà un bon indice pour savoir dans quoi on met les pieds :

Hormis les grands poncifs que ce genre de séries nous livrent à chaque fois, à savoir les gentils très gentils et les méchants très méchants, ce trailer m'interpelle sur deux points : que vient foutre Daryl en France ? Et la relation qu'il y aura entre Daryl et ce jeune garçon Laurent.

Commençons par ce débarquement en France. J'emploie sciemment le terme de "débarquement" car la façon dont il échoue sur une plage, bord de mer qui n'est pas sans rappeler les plages normandes, renvoie à un certain fait historique qui a marqué notre pays et plus globalement le monde. En extrapolant légèrement, il est très facile de voir le lien que la série fait avec le débarquement de Normandie du 6 juin 1944.

Cela signifie quoi exactement ?

Telle l'armée américaine durant la seconde guerre mondiale, Daryl débarque en France pour nous sauver, nous pauvres français face aux zombies et autres méchants très méchants de l'histoire. Il est tout seul quand même le mec, c'est un peu prétentieux, non ? Oui ce sont les américains, les sauveurs du monde, on a compris !

Il reste qu'il faudra m'expliquer comment le mec a traversé l'Atlantique dans une barque, sans boire, sans manger et surtout sans se réveiller.

Après quelques recherches sur la Toile, je suis tombé sur des chiffres allant de 2 à 3 semaines de traversée selon le bateau dans lequel on voyage. Donc, mon cher Daryl tu ne vas pas nous la faire à l'envers. Comment as-tu fait tout seul dans ta petite barque de lac pour aller des États-Unis à la France ? Ça sent le complot tout ça ! On a mis Daryl dans cette barque délibérément. Les reptiliens ne sont pas loin, attention !

Et si AMC voulait faire un clin d'œil au débarquement, n'aurait-il pas été plus malin de lancer la série le 6 juin 2024, à la date anniversaire de l'événement, soit 80 ans plus tard. La prochaine fois AMC, appelez-moi je vous ferai la communication comme il se doit bande d'andouilles !

Passons au second point qui m'a interpellé durant le trailer. Il s'agit du personnage appelé Laurent.

On sent de suite qu'une relation va se créer entre Daryl et ce jeune garçon. Ce premier va devoir le prendre sous son aile, l'aider et le sauver. Ce schéma n'est pas sans rappeler une autre œuvre vidéoludique qui a été adaptée en série il y a peu, la bien nommée The Last of Us.

Je ne veux pas porter de mauvaises intentions à AMC, mais on a véritablement l'impression qu'ils veulent surfer sur le succès de la série signée HBO. Daryl et Laurent risquent assurément de nous faire penser au duo Joel et Ellie de The Last of Us. Si tel est le cas, AMC je dois te dire que j'ai une envie irrépressible de te fesser à grand coup de planche à pain. Un acte sans subtilité à l'image de celui de voler les idées des autres !

Pour conclure, j'ai enfin retrouver le mot que je cherchais tout à l'heure : "rentable". AMC reste une entreprise qui fait du business. Il est donc logique qu'elle poursuive dans sa lancée et nous propose des spin-offs jusqu'à l'indigestion.

À présent, je suis assez curieux de savoir jusqu'où elle peut aller. Daryl va-t-il se lier d'amitié avec un personnage qui aura droit à son propre dérivé ? Se rendra-t-il en Allemagne pour découvrir la renaissance d'un régime Nazi ? La franchise The Walking Dead en arrivera-t-elle ainsi inéluctablement au point Godwin.

Bref, il est grand temps d'arrêter le massacre. En revanche si tu veux voir des zombies nazis, va jeter un œil au film Dead Snow. C'est rigolo, gore et tu ne perdras pas ton temps devant des épisodes où il ne se passe rien si ce n'est lors des seasons premieres et seasons finales.

Tu veux du bon post-apo et de la bonne série de zombies, vas plutôt jeter un œil à Dead set, Ash vs Evil Dead, Station Eleven, The Last Man on Earth ou encore Dark.

Tapie : une mini-série sur un homme d'affaires controversé

Synopsis : "Chanteur, homme politique, homme d'affaires, président de club de foot, prisonnier... Bernard Tapie est un homme qui a tout accompli tout au long de sa vie. La série retrace la folle histoire de cet homme/escroc des temps modernes".

Je ne suis pas friand du genre biopic centré sur un personnage politique ou un homme d'affaires que ce soit au cinéma ou en série télévisée. House of Saddam avait bien su me plaire dans ce genre-là, mais ça reste à la marge.

Il ne s'agit clairement pas de mon genre de prédilection et du genre vers lequel je me tournerais si j'étais à la recherche d'une nouvelle série à regarder. Tu comprends bien pourquoi Tapie intègre de ce fait cette liste des séries à ne pas regarder en cette rentrée des séries 2023. Cela ne signifie en rien que la série sera mauvaise, d'autant plus qu'elle compte dans ses rangs Olivier Demangel qui a été scénariste dans quelque épisodes de Baron Noir, une série française qui a connu un certain succès.

Pour interpréter Bernard Tapie, nous retrouvons Laurent Lafitte. Je ne suis pas fan du comédien, mais il a joué dans pas mal de films qui ont eu leur petit succès : Ne le dis à personne, Les petits mouchoirs ou encore Au-revoir là-haut.

Pourquoi je n'aime pas cet acteur ?

Ce n'est pas que je ne l'aime pas, c'est juste que je déteste ce type ! Il a eu la chance de jouer dans Classe Mannequin. Pas que la série soit de grande qualité, au contraire c'est de la merde. Mais bordel il a côtoyé Vanessa Demouy le gredin. Oui je suis jaloux, et alors ça te pose un problème ? Vanessa Demouy était ma femme quand j'avais 14 ans quand même, ça ne se fait pas de fricoter avec la femme des autres !

De gauche à droite : Vanessa Demouy, Laurent Lafitte, Christine Lemler, Olivier Carreras, Cachou

Et en plus il fait le malin en la prenant dans ses bras...

C'est bon ma crise de jalousie est terminée. Revenons sur la série signée Netflix. En voici le trailer pour te donner une idée :

Ma crainte réside principalement dans la façon dont sera traité le personnage de Bernard Tapie. Je ne connais pas toute sa vie, mais il a fait beaucoup parler de lui et ses exactions ont fait la une des journaux à de nombreuses reprises.

Il apparaît donc nécessaire de traiter le personnage de la bonne façon. Ainsi de ne pas l'encenser et de ne pas en faire un héros défunt. Je ne sais pas si la série et le traitement qu'elle fera de son personnage iront dans cette voie. Pourtant, le trailer laisse présager le pire en nous dévoilant un personnage omnipotent que rien ne peut arrêter. Dans un sens, il l'était, mais il était surtout un bel enfoiré dont la vie a oscillé entre abus de biens sociaux, conflits d'intérêts, corruption, fraude fiscale et la liste est certainement encore très longue. J'attends donc que la série relate les faits de la manière la plus objective possible.

Malgré tout ça et même si je ne suis pas client de ce genre de fiction, je pense que je me laisserai tenter car Tapie est une mini-série en 7 épisodes. La série n'aura donc pas droit à une saison 2, sauf si elle fonctionne bien et que Netflix nous sort une saison 2 de son chapeau.

Peut-être dans ce cas qu'une série anthologique sur des personnalités françaises serait plus pertinente. J'attends donc avec impatience la saison 5 centrée sur Jean Castex. Que de rebondissements à chaque épisode avec des discours haletants : confinement, fin du confinement, reconfinement, vous pouvez sortir 5 minutes avec une attestation signée par monsieur le Maire sinon vous aurez une amende et on vous reconfinera avec votre belle-mère !

 

The Irrational : un énième Sherlock Holmes à l'américaine

Synopsis : "Alec Mercer est un psychologue spécialiste des sciences du comportement. Il donne de son temps aux forces de l'ordre pour les aider à résoudre des crimes."

The Irrational est une série policière signée NBC. Parmi la floppée de séries policières proposées par les networks américains, The Irrational puise sa singularité dans son inaptitude à nous offrir du renouveau. En effet, la série fait partie de ces séries vues et revues. La preuve en images :

On le sait, les networks affectionnent tout particulièrement les séries policières. Chaque année, nous avons droit à notre lot de séries du genre et ce depuis des décennies.

D'un côté nous avons les séries policières qui suivent une équipe plus ou moins spécialisée dans un domaine. Je pense à des séries comme Bones, NCIS, Hawaii 5-0, Les Experts, Esprits Criminels et bien d'autres.

Et de l'autre, des séries présentant une équipe à laquelle s'adjoint un ou une spécialiste ou une personne avec des facultés bien particulières qui la rendent quasi omnisciente. On peut citer des séries comme Lie to Me avec un expert en science du langage corporel et des "micro-expressions", Castle avec un écrivain de roman policier et expert en matière de crime, The Mentalist avec un psychologue et mentaliste capable de jouer avec l'esprit des gens, The Blacklist avec un ancien criminel, Unforgettable avec une ex-détective atteinte d'hyperthymésie, qui lui permet de se souvenir de tout ce qu'elle a vu ou entendu, Deception avec un illusionniste.

Je vais m'arrêter sur cette dernière car la liste pourrait encore être longue et qu'avec Deception on avait atteint, je pense, la plus grande escroquerie au monde des séries télévisées. L'adaptation française ça aurait donné quoi ? La police municipale de Paris s'est adjoint les services de Garcimore afin d'élucider les méfaits des voleurs de la capitale. Son titre : "Des fois ça marche, des fois ça marche pas" !

The Irrational s'intègre parfaitement dans cette seconde liste déjà bien trop longue. Le syndrome de Sherlock Holmes frappe nos amis américains depuis déjà trop longtemps. Ils veulent leur propre Sherlock ! Mais vous l'avez les gars. Il porte un imperméable et aime parler de sa femme. C'est Columbo le vôtre. Il est certes moins classe, mais il résout les crimes de fort belle manière.

Bon, je sais bien que ça ne les empêchera pas de continuer dans cette voie. Le public est au rendez-vous et aime à se projeter dans ce genre de séries où un héros d'une grande intelligence arrive à déjouer tous les coups les plus tordus.

The Irrational sera peut-être une série intéressante avec des enquêtes palpitantes. Néanmoins, la série est trop semblable à des fictions proposées chaque année depuis déjà trop longtemps. Je ne serai pas au rendez-vous et je pense que tu ferais mieux de passer ton chemin toi aussi.

Dans le genre, je te conseille plutôt de regarder Lie to Me ou Castle.

The Spencer Sisters : la série policière qui va te faire rire (ou pleurer) de désespoir

Synopsis : "Darby Spencer, agent de police, et Victoria Spencer, la mère, auteur de romans policiers, décident d'ouvrir une agence de détectives ensemble. Un partenariat détonnant tant leurs personnalités sont opposées."

Commençons par le point positif de la série et certainement le seul : la présence de Lea Thompson au casting.

Il faut dire que c'est plutôt sympa de retrouver cette chère Lorraine de Retour vers le futur. Et j'annonce de suite que si jamais je tente de suivre la série, je lui rendrai hommage devant ma télé en slip Pierre Cardin. Seuls les vrais peuvent comprendre !

Bon, mais soyons honnêtes, bien que l'idée de porter un slip Pierre Cardin me plait assez bien, je ne pense pas regarder The Spencer Sisters.

Le trailer, que tu trouveras ci-dessous, et les différents extraits trouvés ici et là sur le Net, ne promettent pas de la grande série. Un divertissement qui fera éventuellement l'affaire quelques épisodes, mais sur une saison entière, voire plusieurs saisons, je n'y crois pas. Le trailer en question :

Comme tu peux le voir, il s'agit encore une fois d'une série policière. Celle-ci est placée sous le signe de la comédie avec ce duo mère-fille assez improbable. Certaines situations pourront faire sourire, mais la série risque de vite s'essouffler et de proposer des scènes éculées.

Jean-Clément : "Quoi ? Il y aura de la sodomie avec une mère et une fille ? Je sens que cette série va me plaire. Ça va me rappeler les soirées avec ma cousine Kimberley et sa mère Cathy. Qu'est-ce qu'elles ont pris..."

Hou la, on s'arrête-là Jean-Clément. Tu vas bien trop loin dans les détails de ta soirée avec ta femme et ta... ta tante. T'es pire que John Snow mon cochon. En attendant, tu vas réfréner tes ardeurs. Tu prends une bonne douche froide et tu oublies mon existence.

Donc, The Spencer Sisters ne me paraît pas être la série essentielle à mettre dans ta watchlist pour la rentrée. Vas plutôt regarder des séries policières avec des duos qui valent le coup : Sherlock, Elementary, Psych, X-Files, Clair de lune, etc.

Berlin : un spin-off de La Casa de Papel sans surprise

Synopsis : "Berlin est un spin-off de la série La Casa de Papel. Les faits se passent avant les événements de cette dernière et sont centrés sur le personnage de Berlin. On suit Berlin et son gang qui planifient un casse magistral."

La Casa de Papel avait subit mon courroux dans le volet numéro 3 de l'abécédaire des séries qui ont duré trop longtemps.

J'expliquais alors que la série aurait mérité de s'achever à la fin de sa première saison. Poursuivre la série sur 5 saisons était une grave erreur. Durant les 4 saisons suivantes, elle a enchaîné les clichés, les rebondissements à outrance, les monologues qui se veulent contestataires tout en allant en peu trop dans le larmoyant. Tous ces ingrédients qui ont su massacrer La Casa de Papel sont dans Berlin. Il suffit de regarder le trailer pour entrevoir la magie opérer :

Alors, je ne te mentais pas ! Berlin sera une mauvaise série, à l'instar de sa grande sœur, et pour deux raisons.

La première raison réside dans l'intrigue. Sans se détacher réellement de ce qui a fait le succès de La Casa de Papel, Berlin va s'engouffrer dans une histoire banale et à coup sûr attendue.

On va ainsi retrouver un groupe qui se lance dans un braquage de banque avec à sa tête un homme d'une grande intelligence, le Professeur étant remplacé ici par Berlin. Il n'y a rien de neuf sous le soleil.

Franchement, je ne m'attends pas à découvrir une approche originale et intéressante dans cette nouvelle histoire. Il suffit de regarder le trailer pour se rendre compte que tout sera assez prévisible. Bien entendu, la série saura nous servir son lot de rebondissements plus invraisemblables les uns que les autres. Cela n'en fera pas pour autant une bonne série, simplement une série qui a compris les mécanismes pour faire rester le public à chaque épisode et de ce fait masquer l'inconsistance de son histoire.

La seconde raison concerne les personnages. Encore une fois, le trailer de Berlin laisse présager le pire avec des personnages stéréotypés et sans nuance.

Je ne dis pas que je ne m'étais pas attaché à quelques personnages de la première série. Au contraire, certains comme Nairobi, Marseille ou même Berlin me plaisaient. Il reste que le traitement de la plupart des personnages, y compris des trois susmentionnés, était assez cliché. La série présentait des personnages très caricaturaux et je mets ma main à couper que les nouveaux personnages seront du même acabit. Le trailer étaye d'ailleurs parfaitement mes propos.

En conclusion, Berlin sera une pâle copie de sa grande sœur La Casa de Papel, ni plus ni moins. Elle nous livrera son lot de personnages peu développés et par conséquent pas attachants et une intrigue convenue. Donc si tu as aimé la série espagnole première du nom ainsi que le personnage de Berlin, cette nouvelle série est faite pour toi. Tu y trouveras ton compte à coup sûr. En revanche, si comme moi La Casa de Papel n'a pas su te convaincre, il vaut mieux passer ton chemin et ne pas perdre ton temps avec cette contrefaçon.

Si tu aimes des séries avec des braquages et/ou des héros avec une remarquable intelligence, fonce plutôt regarder Sherlock, Mr. Robot, Breaking Bad ou Prison Break. Non je déconne pour cette dernière, je préfère m'insérer des lentilles sèches dans l'urètre que de voir cette série de merde. Mon record personnel : 36 !

Marie-Constance : "Vous avez perdu la tête. Je ne sais pas jusqu'où vos déviances vous conduiront, mais j'ai bien peur que le Seigneur ne puisse plus rien pour votre âme !"

Merci pour ta sollicitude Marie-Constance. Mon âme se porte bien !


C'est sur cette fin positive que je te laisse. Tu as à présent toutes les cartes en main pour savoir si tu te lances dans l'aventure de The Walkind Dead: Daryl Dixon, Tapie, The Irrational, The Spencer Sisters et Berlin. Sinon, tu as toujours les recommandations qui parsèment l'article et l'ensemble du site de la Crypte.

Lu 1718 fois

Comments est propulsé par CComment

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner
Commercial
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
DoubleClick/Google Marketing
Accepter
Décliner