Afficher les éléments par tag : lovecraft country

Dans les années 50, Atticus Freeman, accompagné de son amie Letitia et de son oncle George, part en road trip à la recherche de son père disparu. Ensemble, ils affrontent une Amérique où le racisme est encore très présent tout en luttant contre des monstres tout droit venus de l'imaginaire du célèbre écrivain Howard Phillips Lovecraft...

Informations sur

  • Nom original de la série Lovecraft Country
  • Créateur Misha Green
  • Dates 2020-2020
  • Genre Drame Fantastique
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale HBO
  • Chaîne(s) de diffusion française OCS
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 10
  • Durée 60 minutes
  • La critique chrono

     

    - Une série avec dans son titre Lovecraft ne pouvait qu'attirer ma curiosité. Cela m'a pourtant rapidement déconcerté car Lovecraft Country n'est pas une adaptation des écrits du célèbre HP Lovecraft. On y retrouve une ambiance, un bestiaire, son univers, mais pas que...

    - La force de Lovecraft Country est de se placer dans les années 50 en mettant en avant des héros afro-américains. Ainsi, tout en mêlant un monde fantastique propre à l'univers lovecraftien, la série aborde avec talent la question du racisme. Et on comprend vite que l'horreur et l'angoisse que décrit Lovecraft dans ses nouvelles se transpose ici parfaitement dans notre monde hostile.

    - La série ne démérite pas non plus lorsqu'elle parle de l'amour, de l'homosexualité ou de la famille.

    -A chaque épisode, Lovecraft Country offre au téléspectateur un voyage à travers des genres différents. Elle passe du film road trip, au film d'horreur, au film d'aventure ou encore à la SF. Il y en a pour tous les goûts.

    - Ce dernier point est peut-être ce qui déstabilise le plus. Il faut s'accrocher car la série n'apporte pas de réponses évidentes et elle nous ballade à droite à gauche sans vraiment savoir où on va.

    En résumé, Lovecraft Country est une bonne série car tout simplement elle sort du lot. Elle se démarque de tout ce qui existe et offre une lecture différente d'une œuvre fictionnelle. Il reste que son approche peut paraître désordonnée. À trop vouloir en dire ou en faire, la série s'égare et ne permet pas pleinement aux téléspectateurs de rentrer dans son univers. Une saison 2 aurait toutefois été la bienvenue.

Publié dans Antre de la Crypte