Afficher les éléments par tag : Unhitched

Gator est un trentenaire à la carrière accomplie. Cette réussite ne s’adapte pourtant pas côté cœur. Son mariage s’est mal terminé et il se retrouve célibataire. Une nouvelle vie débute alors pour lui.

Informations sur

Kate est une jeune et belle avocate spécialisée dans les cas de divorce. Tout comme Gator, son mariage s’est achevé récemment au bout de 7 ans de vie commune.

Informations sur

Tommy est le meilleur ami de Gator. Le divorce est son leitmotiv. Il a divorcé trois fois et ça ne l’empêche pas de continuer à chercher la femme de ses rêves pour pourquoi pas l’épouser et divorcer à nouveau si leur relation ne convient pas.

Informations sur

Freddy est le moins expérimenté de la bande. Il a connu une très belle histoire d’amour avec Doreep. Mais comme pour ses amis, son mariage s’est mal terminé.

Informations sur

Kate, Gator, Freddy et Tommy sont 4 amis d’une trentaine d’années. Ils sont tous célibataires suite à des mariages qui se sont mal terminés. Ensemble, ils font un point sur leur vie. Retourner au célibat est une chose mais il est bon d’être accompagné, et si possible d’être bien accompagné. Unhitched est l’entrée dans la crise de la trentaine, la quête du mariage, le besoin d’amour ou tout simplement d’un coup d’un soir.

Informations sur

  • Nom original de la série Unhitched
  • Créateur Kevin Barnett Mike Bernier Chris Pappas
  • Dates 2008-2008
  • Genre Comédie
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale Fox
  • Chaîne(s) de diffusion française /
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 6
  • Durée 22 minutes
  • Critique

     

    Unhitched est ce qu’on peut appeler une série éclair. Le show n’a pas convaincu et c’est au bout de seulement 6 épisodes que la Fox s’est débarrassée de la comédie sans lui laisser la chance de trouver son public. Malgré cette éviction plus que rapide, il n’y a pas de quoi crier au scandale étant donné que la série n’était pas non plus d’une grande qualité.

    Néanmoins cela prouve bien encore une fois qu’on est dans un monde où la reconnaissance médiatique par le public n’a pas le temps de se faire. On diffuse, on laisse quelques semaines (le moins possible bien entendu) et si le public n’est pas au rendez-vous, on vire. Pas le temps de s’attacher aux personnages et à la série que la grille des programmes est comblée avec une rediffusion ou une nouvelle série qui se retrouve à son tour sur la sellette des audimats. C’est comme cela que ça fonctionne et pas autrement, alors autant s’y habituer. Mais quand ça se produit pour une série que l’on affectionne particulièrement, il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer ou alors pourquoi pas tenter le syndrome Jericho et envoyer des noisettes pour sauver ce qui peut l’être.

    Pour Unhitched, pas de noisettes ou autres condiments, quoique le mieux ici aurait été d’envoyer des sous-vêtements pour sauver la série. Adieu Kate, Gator, Tommy et Freddy après seulement quelques heures passées en votre compagnie.

    Cependant, autant être franc, ils ne vont pas vraiment me manquer. La série qui officie sur le thème qui a fait le succès de Friends, c’est-à-dire l’amitié, sur un ton bien plus graveleux, ne m’a pas convaincu. Il y a des passages drôles et encore heureux pour une comédie, et malheureusement, ça s’arrête là. Le rythme n’est pas au rendez-vous et les passages comiques ne sont que trop rares. Il y a tout de même un point positif à cette série, c’est l’absence totale de rires enregistrés. Le show fonctionne à la The office. Une bonne chose car il est souvent pesant d’entendre des rires enregistrés sur des scènes qui ne prêtent pas à rire. Une liberté laissée au téléspectateur qui serait bienvenue dans plus de comédies.

    N’allez pas croire que je dénigre complètement la série car ce n’est pas le cas. Il y a de bonnes choses et le ton léger de celle-ci plaira à certains d’autant plus qu’elle a été produite par les frères Farrelly à qui l’on doit notamment les comédies bien grasses que sont Dumb & Dumber, Mary à tout prix et Fous d'Irène.

Publié dans Antre de la Crypte

Dans la vie, il y a les séries drôles et les autres. Les premières ont ce pouvoir de rendre n’importe quel téléspectateur hilare et de susciter en lui un petit moment de bonheur jouissif. Ce pouvoir quasi divin n’est toutefois pas donné à toutes les séries. Il y a celles qui sortent les rames, forcent le trait et n’excellent pas en la matière. C’est parti pour un coup de projecteur sur Unhitched, une comédie américaine qui aurait pu être drôle, mais qui ne l’est pas !

Publié dans Recommandations