Afficher les éléments par tag : Coeurs Caraïbes

Linda est mannequin. À la mort de son grand-père, elle se retrouve à gérer un hôtel sur une plage de la Martinique...

Informations sur

  • Nom original de la série Coeurs Caraïbes
  • Créateur Paolo Barzman
  • Dates 1995-1995
  • Genre Action Drame
  • Pays de production France
  • Chaîne(s) de diffusion originale M6
  • Chaîne(s) de diffusion française M6
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 4
  • Durée 90 minutes
  • La critique chrono

     

    1 point positif, et le seul, pour le joli minois de Vanessa Demouy, le fantasme de tout ado prépubère dans les années 90.

    Quel était l'objectif des producteurs ? Certainement de prolonger l'expérience de Classe Mannequin en créant un spin-off pour mettre Vanessa Demouy (et au passage sa copine Cachou) à moitié nue sur une plage. Contrat rempli : scénario inintéressant et ados surexcités devant la série.

    L'histoire d'amour entre Linda et Lucas est très convenue. Aucun enjeu dans cette relation qui apparaît comme une évidence dès le départ. Enfin si, on sait qu'on verra Linda finir dans son lit, et ça c'est cool !

    Le mystère autour du personnage de Lucas n'a aucun intérêt. L'intrigue est téléphonée et ne permet pas au téléspectateur de se plonger pleinement dans l'histoire.

    Le jeu des acteurs et actrices est très mauvais.

Publié dans Antre de la Crypte

Le monde des séries télévisées est complexe. Il sait nous offrir des programmes de grande qualité auxquels nous vouons véritablement un culte. Il sait aussi nous décevoir après nous avoir fait tant rêver. Et parfois, il se fout assurément de notre gueule en nous proposant de voir des séries écrites à l’excrément ou interprétées par des comédiens bouseux. Avec une infime chance les deux critères à base de fiente peuvent être réunis. Bienvenue dans l’abécédaire des séries de merde !

Publié dans Recommandations

Dans la vie il y a les séries dans lesquelles le bikini est au coeur de l'intrigue et les autres. Quand on décide de regarder ce genre de série, ce n'est certainement pas pour son scénario et sa finesse d'écriture, ne nous fourvoyons pas. Ce que l'on recherche, c'est le plaisir des yeux et se vider le cerveau. Et ça tombe bien car dans les 5 séries que je vais te présenter, place aux maillots deux pièces XXS, aux gros pectoraux et aux histoires qui tiennent sur une étiquette de Vache qui rit.

Publié dans Nostalgie