Qu’est devenu Michael D. Roberts ?

jeudi, 26 novembre 2015 10:33
Vote des sériephiles :
(0 Votes)

Né à Brooklyn en 1947, Michael D. Roberts est un acteur américain connu pour avoir participé, dans des rôles récurrents et en tant que guest, à de nombreuses séries télévisées. En France, nous le connaissons principalement pour son rôle de Tyrone C. Earl dans la série des années 80  Manimal. Revenons un peu sur sa carrière et voyons ce qu’il est devenu suite à l’arrêt de Manimal en 83.

L’avant Manimal

Il serait réducteur de s’arrêter à son personnage de Tyrone dans Manimal sachant que l’acteur avait avant cela participé à la série Baretta dans les années 70.

En 1981, c’est aux côtés de Tom Hanks qu’il apparaît le temps d’un épisode dans la comédie Bosom Buddies.

Avant sa venue dans Manimal en 1983, il est notamment apparu dans K2000 et L’homme qui tombe à pic, deux séries cultes des années 80.

En 83, il décroche donc le rôle de Tyrone dans la série "culte" Manimal. Oui, culte est entre guillemets car Manimal est une série qu’il est préférable de conserver dans ses souvenirs du passé. La visionner à nouveau quelques années, voire décennies, plus tard est une grave erreur. Nos rêves d’enfant ne peuvent en être que souillés... Pourquoi ? Dirige-toi vers la fiche de Manimal pour mieux comprendre...

Manimal

L’après Manimal

Après son rôle de Tyrone, Michael D. Roberts a incarné le rôle de Mr. Arrechia dans les 2 saisons de la sitcom Double Trouble.

Après cela, ses interventions télévisuelles se sont limitées à des apparitions. Il a toutefois été au générique d’un grand nombre de séries plus ou moins cultes comme : Supercopter, Rick Hunter, MacGyver, Code quantum, Seinfeld, Beverly Hills, Wasteland, Le Rebelle, La cité des anges, Friends, etc. Dernièrement tu auras pu le croiser dans Make it or break it, Parks and Recreation et Le monde de Riley.

Côté cinéma, Michael a vu son nom apposé sur quelques affiches de films connus : Rain man, Otage, American Dreamz...

Michael D. Roberts est également une personnalité engagée. Il a fondé un programme anti-drogue nommé "Right Track" que l’on peut traduire par "Le droit chemin", qui a pour but d’aider les jeunes à combattre la drogue. A ce titre, il a été récompensé en 1985 par le Maire de la ville de Los Angeles, Tom Bradley.

Lu 2578 fois

Comments est propulsé par CComment