Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Instagram   Youtube   Deezer

Les pires génériques de séries télévisées

vendredi, 22 février 2019
Vote des sérievores :
(2 Votes)
Les pires génériques de séries télévisées - 4.5 out of 5 based on 2 votes

Dans la vie, il y a les séries qui t'époustouflent dès le lancement de leur générique et il y a les autres. Pour les premières, leur générique permet incontestablement de se plonger dans l'univers de la série. Il te fait des bisous dans le cou tellement il est beau et il laisse présager le meilleur pour la série. Quant aux autres, la mission du stagiaire de troisième était toute trouvée. Cela n'en fera pas pour autant une mauvaise série, mais celle-ci démarre très mal avec une ouverture qui ne donne pas envie d'aller plus loin.

Souviens-toi dans l'article consacré à 5 superbes génériques signés HBO, je faisais l'apologie des génériques proposés par la chaîne câblée américaine. En effet, cette dernière nous a offert tout au long de son existence des génériques à couper le souffle : Rome, Deadwood, The Pacific, Game Of Thrones pour n'en citer que quelques-uns.

HBO n'a toutefois pas l'apanage de la production de génériques de qualité. D'autres chaînes ont pu également nous régaler avec de beaux génériques ou tout simplement avec des opening credits mémorables : Friends, Code Quantum, Veronica Mars, Xéna la Guerrière... non j'déconne !

Je ne vais pas m'étaler sur le sujet présentement, mais j'aurai l'occasion de revenir sur les génériques cultes dans un prochain article.

Les génériques de séries télévisées

Aujourd'hui, je te propose d'aller du côté des pires génériques de séries télévisées. Je t'ai concocté une petite liste que tu n'es pas prêt d'oublier. Prépare ton seau car les nausées vont monter et il serait dommage que tu vomisses sur tes pantoufles licornes toutes neuves.

Avant d'aller plus loin et pour faire durer le suspens, j'aimerais revenir sur ce qu'est, à mon sens, un générique.

Toujours dans l'article sur les génériques de HBO, j'expliquais l'importance indéniable d'un générique dans une œuvre télévisuelle. Ce petit instant allant de quelques infimes secondes à plus d'une minute est un pilier essentiel de la série. Il ancre cette dernière dans son sujet et permet de créer un réel lien entre le téléspectateur et la fiction.

Ce générique, il faut bien penser que toute personne qui regarde une série va se le coltiner à chaque épisode. Et si la série dure dans le temps, autant faire un générique qui booste et qui donne le sourire à celui qui le regarde. Il est un peu la marque de fabrique de la série.

Devant celui-ci, le téléspectateur sait qu'il va retrouver son show préféré. Prenons un cas concret avec l'histoire de Pierre-Yves (ah les prénoms de merde)...

Marie-Constance : "Mon frère cadet, et en l'occurrence mon époux, s'appelle Pierre-Yves cher monsieur. Une nouvelle fois, je suis contrainte de vous rappeler à l'ordre sur votre langage et vos manières".

Très bien, c'est noté... et de ton côté, faut-il que je te rappelle à l'ordre sur le fait que de coucher avec son frère ça n'est pas très sain ?

deliveranceLa tête de Pierre-Yves ou peut-être un personnage phare du film culte Délivrance de 1972.

Donc, Pierre-Yves ou Pierre-Didier, on s'en fout :

Pierre-Yves est un jeune trentenaire résidant dans la petite ville de Saint-Astier. En ce dimanche d’automne pluvieux, la cueillette des champignons en famille n'étant pas pour lui un plaisir, il décide de rester au chaud dans son chez lui. Son occupation est toute trouvée. Il sait que sa série préférée est de retour après la pause estivale habituelle et il est impatient de retrouver les intrigues des personnages auxquels il tient tant. La montre à gousset de son grand-père paternel indique 15 heures, il n'y a plus une seconde à perdre, il prépare un bon chocolat chaud, sort quelques biscuits, déplie son plaid lalou acheté sur Alinea, prend sa télécommande et lance le premier épisode de la saison 4 de sa série. Dès les premières notes du générique, un large sourire apparaît sur son visage. Les yeux pétillants de bonheur, il sait qu'il va passer 40 minutes de pur bonheur avec ses héros préférés.

Pierre-Yves c'est un peu toi, c'est un peu moi, c'est monsieur tout le monde devant la série qu'il affectionne particulièrement. Le moment où le générique démarre est l'instant précis où la connexion entre la série et le téléspectateur se fait. Il est donc inconcevable de passer à côté de ces quelques secondes d'introduction.

Cela ne veut pas dire qu'un mauvais générique est annonciateur d'une mauvais série, et vice et versa. Cela signifie tout simplement que l'engagement, pour parler en termes marketing, n'est pas effectif dès le début. La série doit alors ramer et sortir tout ce qu'elle peut pour accrocher le potentiel fan dans le déroulé de son intrigue. Certaines y arrivent et d'autres non.

Et pour toutes les séries qui vont suivre, elles ont tout loupé du début à la fin. Attention, ce n'est que mon avis. Il n'est certainement pas le même que le tien et j'attends avec impatience tes insultes dans la partie commentaire ou sur les réseaux sociaux.

Sado maso

Les pires génériques de séries télévisées

Alors, tu la sens monter la grosse pression ? Est-ce que le générique de ta série préférée sera dans cette liste ? Oui, non ? Allez, par avance, sans rancune et ne te vexe pas d'avoir des goûts de merde car on porte tous dans son cœur des séries dont on n'est pas fier.

Lost en mode Paint 3D

Dans la catégorie du générique le plus cheap du monde, je te présente le vainqueur : Lost.

Le coup du stagiaire est ici à n'en pas douter. On ne peut pas faire plus ringard que cette intro pauvre visuellement...

Jericho bis repetita

Ah si on peut ! Aussi pauvre que celui de Lost, c'est notre cher stagiaire Kevin qui a remis le couvert pour Jericho.

Finalement, le générique est à l'image de la série. Il montre le vide intersidéral de celle-ci et l'ennui qu'elle laisse sous-entendre.

Walker Texas Ranger, ça c'est un bonhomme

J'avais déjà tout dit sur le générique de Walker Texas Ranger dans l'abécédaire des séries de merde (4/4). Pour rappel :

"Ce générique avec en ouverture un Walker qui domine la ville, des plans en contre-plongée pour montrer la toute puissance du policier. Voilà de quoi montrer que c'est une série de bonhomme avec un mec qui castagne et qui en impose. Ça sent la série intelligente..." Faut-il aller plus loin où ça te suffit ?

Alerte à Malibu : plage, nichons et... plage, nichons

On se souvient tous de ce générique... correction ! Tous les mecs se souviennent de ce générique avec ses ralentis ridicules pour bien montrer la plastique des personnages. Une intro qui sent les œstrogènes à plein nez et qui a émoustillé de nombreux adolescents pré-pubères en rut.

Alors oui le générique fait son maille et présente bien ce qu'Alerte à Malibu nous dévoilera par la suite, c'est-à-dire des histoires inintéressantes qui servent de faire-valoir pour nous montrer des bombasses en mini maillot de bain. Une série bien sexiste pour mâle en manque de sexe.

Harper's Island, l'horreur à la sauce soap opera

Une série dont le genre est l'horreur se doit de faire peur.

Harper's Island ne fait pas peur et nous sert tout au long de sa seule et unique saison (et heureusement bordel !) une affaire de meurtre insipide avec des histoires annexes inintéressantes.

Avant de me lancer dans le visionnage, j'aurais dû me fier au générique qui laissait entrevoir ce qu'allait être la série, à savoir les Feux de l'amour sur une île vaguement inquiétante (oui il fait souvent nuit et y a du brouillard... ouh la la j'ai peur). La présentation de chaque personnage durant le générique est digne d'une telenovela. Vraiment ridicule !

Prison Break, le rap qui pue

Je parle ici du générique français de Prison Break et surtout de la bande son. Le simple fait de le changer pour y intégrer la musique de Faf j’ai la rage a suffi à me faire rendre ma purée saucisse dans mon beau seau à serpillière.

Ce générique est un supplice tout comme la série le deviendra à la suite des 13 premiers épisodes.

Manimal te dévoile tout

Le point positif du générique de Manimal est qu'il montre la quasi-totalité des transformations de Jonathan.

Du coup ne te fatigue pas à regarder la suite de la série, sauf si tu aimes les remarques misogynes et revoir inlassablement les mêmes métamorphoses.

Sept à la maison à tue-tête

"Seventh heaven, when I see their happy faces, smiling back at me..."

Voilà une chanson qui s'ancre facilement dans ta tête et qui a la faculté de te pourrir une journée entière de ta vie. Oui à l'instar du petit bonhomme en mousse de Patrick Sébastien. C'est toi le chat !

Le contrat de Sept à la maison est rempli, car ne serait-ce pas ça aussi l’objectif d'un générique : permettre au téléspectateur de se souvenir facilement de la musique et des paroles ?

AB Productions, les pires génériques

Pour terminer cette liste non exhaustive, il est temps de balayer devant notre porte et de parler des génériques français. Bien entendu qu'ils y ont leur place et une place de choix même.

La palme revient aux séries signées AB Productions. Il n'y a pas un générique pour rattraper l'autre :

Ils sont tous construits de la même façon :

Chaque personnage est présenté à tour de rôle avec le nom de l'interprète qui apparaît dans une police dégueulasse avec un style de contour tout aussi répugnant. Le tout est lié par les personnages mis dans des situations ridicules pour faire rire ou émouvoir le téléspectateur. En gros un montage épouvantable des scènes de la série, le tout réalisé par Jean-Diego, le voisin de bureau de Kevin lors des TP de chimie.

Je ne vais pas te faire l'affront de mettre tous les génériques d'AB Productions. Je te mets ci-dessous un des plus représentatif :

Navarro, j'écoute... bim !

Pour terminer, la cerise sur le gâteau avec Navarro et son "Navarro, j’écoute" lancé dès le début du générique.

La petite phrase de Roger Hanin est suivi d'un bruit genre un "Bim !" et des images de la série. Ramasse tes dents, Navarro débarque et ça va saigner du cul... mais non Navarro, c'est mou, il ne s'y passe rien et ça n'a rien de foufou. Ne mettez pas un générique rentre-dedans si derrière la série est aussi flasque que le pénis d'un octogénaire.

Cette fois, c'est la bonne, c'est terminé. À toi de jouer et de laisser un commentaire et surtout des suggestions des pires génériques.

Et pour finir, un petit cadeau avec un générique remanié qui m'a beaucoup fait rire : The Walking Dead façon Quoi de neuf Docteur ?

Lu 336 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, Les Soprano.

Comments est propulsé par CComment

Série à découvrir

Le Lieutenant Columbo est un détective hors pair. Il mène des enquêtes à los Angeles pour conduire les coupables derrière les barreaux.

Brèves de l'au-delà

Sorties DVD/Blu-ray

> 26 Jui 2019
Magnum - Saison 6
Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
En savoir plus Ok