Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Instagram   Youtube   Deezer

Ça ressemble à Buffy, mais ce n'est pas Buffy

vendredi, 25 janvier 2019
Vote des sérievores :
(0 Votes)

Quoi de plus ressemblant qu'une série fantastique dont l'héroïne blonde dispose de super-pouvoirs qu'une autre série fantastique avec une blondinette aux capacités surnaturelles accrues ? Jamais égalée, Buffy contre les vampires a inspiré de nombreuses autres séries. Tour d'horizon de ces imitations sans saveur que les chaînes produisent depuis le début des années 2000.

Je réfléchis depuis quelques temps à de nouveaux types d'infos à te communiquer. Il faut savoir se renouveler et proposer à sa communauté, en l'occurrence à toi et tes amis, de nouveaux contenus dont tu deviendras à coup sûr très friand. C'est alors qu'une idée lumineuse m'est apparue.

C'était un mardi du mois de janvier. Il faisait nuit, froid et humide, le temps parfait pour effectuer des analyses statistiques et comportementales de son public. Assis sur mon fauteuil de bureau devant mon écran d'ordinateur, j'ouvris mes outils préférés de webanalytics. En quelques clics, j’accédais aux informations utiles pour tout connaître de toi et tes petits camarades lorsque vous visitez les pages de la Crypte aux séries. Ce que me révélèrent les chiffres et les données allaient au-delà de toute espérance. En effet, je découvris que toi, mon cher ami roux à moustache, tu aimes errer sur la page dédiée à la série française Coeur Caraïbes. Ne te cache pas derrière ta voluptueuse ligne de poils subnasale. Assume, mais honte à toi tout de même :

Autre découverte : la série Hex, la Malédiction et son lot de recherche qui a conduit nombre d'internautes sur le site. Eurêka ! Voici ce que je me dis :

"Hum, Hex intéresse autant de personnes. Je vais donc faire un article sur les blondes dans les séries."

J'ouvris avec enthousiasme mon logiciel de traitement de texte préféré. Après avoir écrit quelques lignes, cette idée devint à mes yeux complètement conne.

"Il me faut du putaclic : des blondes, des boobs et des chats ! Tu es un génie mec, un génie !"

Finalement, cette trouvaille fut aussi stupide que la première. Bien qu'en y réfléchissant ce sujet de niche, ou de litière pour rester dans l'univers des félins, peut avoir sa place ici même, à creuser...

L'angle à proposer à mes lecteurs était pourtant simple à trouver. Hex, la Malédiction est une pâle copie de Buffy contre les vampires. Dans les deux séries, il y a une héroïne, de surcroit blonde à forte poitrine (ou pas), avec des pouvoirs. Et des séries dans ce genre-là il y en a un sacré paquet. Mais se valent-elles toutes pour autant ? Et bien non et c'est ce que nous allons voir.

Après cette petite contextualisation très intéressante et cette incartade dans mon quotidien, attaquons le vif du sujet avec cette nouvelle rubrique qui te proposera occasionnellement de comparer une série dite de qualité avec ses alter ego de piètre facture.

Aujourd'hui, c'est Buffy contre les vampires qui ouvre le bal.

buffy contre les vampires

Si tu traines tes guêtres depuis quelques temps sur ce site, tu sais pertinemment que je porte dans mon coeur la série de Joss Whedon. Je ne vais pas te faire une nouvelle fois l'affront de développer pourquoi la série vampirique est une série culte. Tu as 3 sources à lire qui t'expliqueront le pourquoi du comment :

Buffy contre les vampires a marqué toute une génération. Elle a eu un tel succès qu'une communauté de fans s'est créée avec ses références et son propre univers. On parle ainsi du "Buffyverse".

Ce tour de force de monsieur Whedon a bien entendu mis la puce à l'oreille à quelques producteurs aux dents longues qui y ont vu un véritable intérêt : dupliquer quelque chose qui plaît. Ne leur jetons pas la pierre car c'est humain d'aller vers la simplicité. Encore faut-il le faire avec talent. Et c'est là que le bât blesse. Voici 5 séries qui ont clairement dans leur ADN un petit quelque chose de Buffy, mais qui ne méritent ou ne mériteront pas leur place dans le Panthéon des séries cultes.

Hex, la malédiction ou la Buffy anglaise

Hex, la malédiction

J'en parlais dans mon introduction, Hex, la Malédiction est sans nulle doute une copie anglo-saxonne de Buffy. La série fantastique a été produite de 2004 à 2005, soit 2 saisons. Elle met en scène Cassie Hughes, une jeune étudiante dans un lycée privé, qui découvre qu'une malédiction a frappé sa famille. Dotée de pouvoirs de sorcière, elle lutte contre les forces du mal tout en essayant de mener sa vie d’étudiante le mieux possible...

Mais dis-moi, ça ne te rappelle rien ? Comme c'est étrange et original : une blonde qui va au lycée et qui a des pouvoirs.

En effet, Hex est le pendant anglais de notre chère Buffy. Sur le fond, la série britannique n'est pas mauvaise. La première saison est même intéressante, le show se permettant d'aborder sans détour des sujets tabous. Comme savent souvent le faire nos amis anglais, on ne se perd pas dans une multitude d'épisodes et ça va à l'essentiel. Malheureusement, l'actrice principal a changé lors de la saison 2 et l'intrigue est vite devenue futile.

iZombie ou quand Buffy mange des cervelles

iZombie

Pour cette série (et les suivantes), je sens que je vais me faire des ami(e)s. Pourquoi ? Mais parce que c'est de la merde !

Marie-Constance : "Votre maman ne vous a jamais appris les bonnes manières ? On ne dit pas ce genre de grossièreté. Si ces séries vous déplaisent, vous dites simplement que vous n'avez pas apprécié le contenu de ces programmes télévisés".

Tes bonnes manières, je les mets en chanson et on va voir si ça te plait toujours :

Toujours rêvé d'intégrer un peu d'Ultra Vomit dans mes articles :)

iZombie raconte l'histoire d'Olivia, une jeune étudiante, qui se fait mordre par un zombie lors d'une soirée. Depuis, sa chevelure est devenue blonde/blanche et elle hérite des facultés mentales et physiques des cadavres qu'elle ingère. Elle met alors ses capacités au service de la police pour lutter contre les méchants.

Cette trame me rappelle étrangement quelque chose, je ne sais pas quoi... je l'ai sur le bout de la langue... BUFFY !

thank you captain obvious memes

iZombie avait tout pour me plaire : un scénario original, un peu d'humour et surtout le papa de Veronica Mars, aka Rob Thomas, aux manettes. Je me suis toutefois arrêté à la fin de la première saison. Le schéma narratif calqué sur les copshows d'un network (Les experts, NCIS, Esprits criminels, etc.) aura eu raison de moi. Ça manquait de folie tout ça. Il aurait fallu des intrigues plus incisives avec un rythme bien plus soutenu. Là où Buffy nous offrait des épisodes souvent très originaux, je n'ai pas su trouver l'équivalent dans iZombie.

La série a cependant trouvé son public car la saison 5 débarquera prochainement aux States.

The Vampire Diaries ou quand Buffy manque de talent

The Vampire Diaries

Cette série fantastique a connu un large succès avec pas moins de 8 saisons et un spin-off : The Originals. De là à dire que cette série c'est de la bombe, faut pas déconner. Parce que des séries de merde avec plus de saisons que de doigts sur mes mains, il y en a une pelletée. Il suffit de regarder du côté des soap opera.

The Vampire Diaries suit la vie d'Elena Gilbert, une jeune lycéenne qui tombe éperdument amoureuse de Stefan Salvatore, un beau et ténébreux vampire. De cette rencontre, elle découvre un monde rempli de secrets et où les forces du mal sont bien réelles.

Alors certes, Elena n'est pas blonde. Elle est châtain clair avec des reflets vénitiens qui tendent vers... bon merde elle n'est pas blonde. En attendant, elle est au lycée, elle tombe amoureuse d'un vampire et y a des méchants partout. Comme c'est étrange, Buffy était lycéenne, elle se battait contre les forces du mal et elle était amoureuse à en crever d'Angel, un beau vampire énigmatique.

Le schéma est proche surtout si on regarde un plus loin avec ce triangle amoureux qui touche les 2 séries :

Et il y a cette obsession latente qui touche inlassablement nos deux héroïnes.

The Vampire Diaries aurait pu me plaire tout autant que Buffy me plaisait. Mais des rebondissements incessants et tous plus grotesques les uns que les autres, avec des personnages qui meurent et reviennent sans arrêt, ont eu raison de ma patience. De plus, un trop grand nombre de personnages m'exaspéraient. Jeremy, le frère d'Elena, est le boulet de service. Les gars du casting l'ont clairement recruté pour ses abdos. Le mec joue mal et l'individu est chiant avec ses morales de jeune premier. Le personnage d'Elena avec ses états d'âme à deux balles est également vite devenu pénible.

Là où Buffy a toujours su rester une héroïne intéressante et en constante évolution positive, Elena est devenue une caricature d'elle-même en exacerbant ses plus mauvais aspects.

The Chilling adventure of Sabrina ou quand Buffy monte sur son balai

The Chilling adventure of Sabrina

Ah on touche une série très récente produite par Netflix. Je sens là aussi que mes propos ne vont pas plaire à tout le monde.

The Chilling Adventures of Sabrina est un reboot de la série fantastique pour ados des années 90 : Sabrina, l’apprentie sorcière. Signée Netflix, la série met en scène Sabrina, une sorcière blonde en herbe, qui gère comme elle peut son quotidien entre sa vie de lycéenne et sa vie d’ensorceleuse. Les forces du mal sont bien entendu présentes et l'empêche de mener une vie normale.

Encore une fois, ce scénario m'évoque vaguement quelque chose...

Je ne vais pas être trop dure avec cette série que j'ai regardé avec intérêt. On retrouve clairement dans The Chilling Adventures of Sabrina des éléments narratifs et des personnages qui font écho à une série comme Buffy contre les vampires. De toute façon, le simple résumé de la série suffit à comprendre que le cadre est similaire.

Le problème de la série, comme beaucoup de séries produites par Netflix, réside dans son rythme. Il y a certes peu d'épisodes, 10 en tout et pour tout dans cette première saison, mais ils sont longs, en l'occurrence près d'1 heure à chaque fois. C'est beaucoup trop long. Ce format de 60 minutes n'est pas adapté. L'intérêt pour les intrigues s'étiole au fil des épisodes. Ça manque véritablement de cadence. L'ennui guette à chaque épisode et suivre la série dans son intégralité devient laborieux. Et ce principe j'ai pu le constater dans pas mal de séries que j'ai suivi sur la plateforme de la société de Los Gatos. Je pense notamment à Disenchantment, 13 Reasons Why, Altered Carbon, Perdus dans l'espace...

En conclusion, The Chilling Adventures of Sabrina n'est pas une mauvaise série fantastique, mais elle ne restera pas dans les annales.

Veronica Mars ou Buffy la détective privée

Veronica Mars

Pour cette dernière série on va sortir un peu du cadre, enfin pas tout à fait.

Voici le synopsis : "Veronica Mars est une jeune lycéenne habitant la sympathique ville de Neptune. Elle vit avec son père, Keith Mars, et a tendance à suivre les traces de ce dernier, ancien policier qui après des mésaventures s’est reconverti en détective privé. Veronica est au lycée de Neptune, lycée où le clivage des classes sociales est prégnant. Jusqu’à l’année dernière, Veronica était une élève qui faisait partie de l’élite, des lycéens les plus branchés. Elle avait le petit ami le plus envié du lycée et les amis les plus appréciés. Cependant, suite au meurtre de sa meilleure amie, Lilly, tout a basculé et Veronica se retrouve au rang des personnes à éviter. Depuis, elle passe ses journées à mener des enquêtes et à faire des filatures... Son but : découvrir où est sa mère et élucider le crime qui a chamboulé sa vie." Plus d'infos sur la série dans la fiche Veronica Mars.

En résumé, Veronica est une lycéenne blonde dont la mission principale et de punir les méchants. On fait abstraction du côté surnaturel et on se retrouve bien face à un ersatz de Buffy contre les vampires. La différence avec les autres séries susmentionnées, c'est que Veronica Mars, et plus particulièrement la saison 1, c'est de la bombe. Cette série est remarquable et se rapproche vraiment de Buffy. Les personnages sont tous intéressants, les intrigues ne manquent pas d'attrait, l'humour y a sa place et l'écriture est assez fine. Ce mélange me rappelle tout à fait l'univers de Buffy.

En effet, il n'y pas de fantastique, mais si je dois nommer une série qui se rapprocherait le plus de Buffy contre les vampires, Veronica Mars est l'élue.

Que penses-tu de cette liste ? Es-tu d'accord ? Y aurais-tu ajouté d'autres séries ?

Lu 187 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, Les Soprano.

Comments est propulsé par CComment

Série à découvrir

Audrey et Greg sont mariés et vivent avec leurs quatre enfants à Portland. Kristen est leur fille biologique. Ashley, Duc et Ramon, les trois autres, ont été adoptés et viennent respectivement du Liberia, du Vietnam et de la Colombie. Le jour des 60 ans de Greg, leur vie bascule au moment où Ramon commence à avoir des hallucinations...

Brèves de l'au-delà

Les cookies nous permettent de gérer les services proposés par notre site. En utilisant notre site, vous en acceptez, de fait, l'utilisation.
En savoir plus Ok