Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

En direct de la Crypte

Le pronostic de la rentrée des séries

mercredi, 07 septembre 2016
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Dans la vie, il y a des séries qui s’achèvent et d’autres qui débutent. Parmi ces dernières, il y en a qui donnent envie, qui laissent entrevoir de futurs bons moments à passer devant son écran. À l'opposé, d’autres laissent présager le pire. Rien que le synopsis et les trailers accompagnant la promotion de celles-ci sont annonciateurs d’une fin prématurée. Et quand ça sent le sapin pour une série, la Crypte n’est jamais très loin...

Je ne vais pas m’attacher à descendre toutes les séries de la rentrée américaine, il y aurait bien trop de boulot.
En effet, cette année les chaînes se sont affranchies de tout amour-propre et se sont contentées du minimum syndical, comme elles le font depuis déjà quelques temps. Elles ont sorti l’artillerie lourde en matière de reboot, remake, adaptation de film, de séries d’autres pays... l’invasion est là pour ainsi permettre le moindre effort possible en matière de création originale. Ne voyons pas que le verre à moitié vide. Il y aura bien entendu des projets de qualité, ou du moins je l’espère : Westworld, Quarry, Gilmore Girls, Designated Survivor, L'Exorciste... Et certains d’entre eux sentent bon. Ils sont le doux rêve d’un corps nu et bronzé dont les vagues viennent titiller... les orteils !

Corps nus dans l'eau : The Black Sea, Nikita Shokhov
Photo The Black Sea, signée Nikita Shokhov (2012).

Je vais vous présenter ci-dessous un panel de nouvelles séries qui à mon avis ne passeront pas l’année. Pour ne pas descendre la quasi-totalité des nouveautés, j’ai pris le parti de me focaliser sur 6 genres dont chacun présentera une série dont la mort est annoncée.

Laissez-moi endosser mon costume de Pierrette Brès et c’est parti pour le pronostic de la rentrée des séries.

Comédie : The Good Place

The Good Place

Synopsis : Eleanor vient de mourir écrasée par un semi-remorque transportant des produits pour les problèmes d'érection. Elle se réveille et découvre qu’elle est dans ce qu’on appelle "la vie après la mort". Son mentor, Michael, lui apprend qu’elle est au "bon endroit" car elle a bien agi de son vivant. Mais elle sait qu’une erreur a été commise et qu’elle ne devrait pas être là. Elle doit à présent apprendre à devenir une meilleure personne.

Tout est dit, le pitch part mal. Ça aurait pu être original avec le décès de l’héroïne, mais soyons sérieux quelques minutes. Remontons 13 ans en arrière avec Dead Like Me et là on obtient une mort originale dès les premières minutes de la série. George se promène dans la rue lorsqu'elle est heurtée de plein fouet par la lunette des toilettes de la station Mir qui faisait son entrée dans l'atmosphère. Voilà, c’est pas compliqué, c’est drôle et surtout ça ne fait pas repompé. Car oui le pitch de départ de The Good Place fait étrangement penser à celui de Dead Like Me. La suite sera différente à n’en pas douter car Eleanor ne sera pas une faucheuse d’âme. Je ne peux pourtant pas m’empêcher de comparer les deux séries. Et étant un fan absolu de Dead Like Me, la nouvelle comédie part déjà du mauvais pied.

Et pour le reste de l’histoire, on sent venir les gags avec une Eleanor en constante opposition avec son mentor, elle va tenter de le filouter pour pouvoir poursuivre la vie qu’elle aimait tant : fête, alcool, etc. Oui deux mondes totalement opposés qui se confrontent. Ça sent le déjà-vu à plein nez (3ème planète après le soleil, The Neighbors...), sauf que ça se passera dans l’au-delà.

Et j’ai beau aimé Kristen Bell, aka Veronica Mars, et Ted Danson (Damages, Bored to Death), j’ai peur qu’eux-mêmes n’arrivent pas à faire de cette série quelque chose de drôle et novateur.

Action : MacGyver

MacGyver

Aïe, aïe, aïe. Non ce n’est pas une pub pour Préparation H, quoique le médicament puisse certainement nous aider à aller mieux après avoir vu ce remake.

Préparation H

CBS a osé donner une seconde vie à MacGyver. Comme beaucoup de ma génération, j’ai été un fan absolu de l’homme couteau Suisse dans ma jeunesse. Qui n’a jamais rêvé de construire un pylône électrique avec un trombone, un cure-dent, un préservatif usagé et un casimir en peluche ?

Quand on pense à MacGyver, on pense évidemment à Richard Dean Anderson. Cet homme était le seul sur terre à porter aussi bien la coupe mulet. La preuve en image :

Richard Dean Anderson

Jean-Clément : "Ah oui mais maintenant c’est Gunther le plus beau avec sa coupe mulet".

Pour une fois mon cher Jean-Clément je ne peux qu’aller dans ton sens. Gunther est le maître incontesté de cette coupe à l’heure actuelle.

Gunther

Si vous ne connaissez pas le bougre, je vous propose en bas de cet article un clip pour vous faire découvrir l’homme et l’univers musical de celui-ci. Enjoy !

Pour revenir à MacGyver, je ne vais pas tourner autour du pot. Le simple fait de regarder le trailer de la série m’a fait bondir :

  • Pourquoi engager un des frères Hanson pour interpréter MacGyver ?
  • Le mieux qu’il puisse faire, c’est arrêter des méchants avec un tuyau d’arrosage !!!
  • Un couteau suisse pour faire le V de MacGyver, sérieusement !
  • Trop d’action dans tous les sens...

Je vous laisse en prendre connaissance. De mon côté, je regarderai le pilot. Pour ce qui est de la suite, il faudra vraiment que la série se surpasse.

Policier : L'Arme fatale

L'arme Fatale

Comme pour MacGyver, pas besoin de synopsis. Vous connaissez très certainement la tétralogie des années 80-90 avec Mel Gibson et Danny Glover. Personnellement j’avais vraiment aimé les 2 premiers opus. Le suivant était moins bon. Quant au dernier, n’en parlons pas.

Là encore, pourquoi faire une adaptation ?
Le film se suffisait à lui-même. Pas besoin d’une série pour entacher ce qui a été fait à l’origine. On va se retrouver devant le même cas que Rush Hour l’année dernière. La série a eu une seule saison car c’était vraiment mauvais. Je ne dis pas que Lethal Weapon le sera, mais le trailer ne témoigne pas d’une grande série. De plus, les acteurs présents n’ont pas le charisme d’un Gibson ou d’un Glover. Quant à la tête pensante, tout le monde n’est pas Richard Donner, réalisateur du film L’Arme Fatale, et du cultissime film Les Goonies.

Science-fiction : Frequency

Frequency

Synopsis : Raimy, une jeune femme détective, découvre qu’elle peut communiquer avec son père, mort il y a 20 ans, via une radio.

En toute honnêteté je ne comprends pas pourquoi ils ont voulu faire une série directement adaptée du film Fréquence interdite. Le film se suffit à lui-même et surtout l’histoire ne mérite pas de s’étaler au-delà d’un format long-métrage. Je ne vois pas ce que les scénaristes peuvent nous dire de plus une fois que la trame du film aura été traitée. À moins que les petits filous sa payent le luxe de broder toute une histoire secondaire pas très intéressante pour nous laisser languir. Et pour ça, je fais confiance à nos amis scénaristes américains très habiles en la matière.

"Bonjour, bonjour, je m’appelle Michael, je suis scénariste à Hollywood spécialisé dans les séries policières. Comme tous mes collègues je suis diplômé de l’école Diffus'Laine Tissus spécialité broderie. Si vous souhaitez écrire une série dans laquelle il ne se passe rien pendant 90 % du temps, je suis là pour broder. Mes compétences, l’ajout d’un petit point de croix-cliffangher en début puis en fin de saison, et le tour est joué. Le spectateur est médusé et il en redemandera pendant encore 20 saisons !"

chuck-thumb

Trailer de Frequency :

Fantastique : Van Helsing

Van Helsing

Synopsis : Vanessa Helsing est la fille d’Abraham Van Helsing célèbre chasseur de vampires. Ressuscitée, elle... STOP !

Ai-je bien lu ? La série s’appelle Van Helsing, jusque-là tout va bien on est cohérent avec l’univers de Abraham Stoker, et ils ont osé nommer le personnage principal Vanessa Helsing. Alors soit les créateurs ont une créativité à l’encéphalogramme plat, soit ils ont un humour de merde, soit ils nous font croire que le personnage Van Helsing n’a eu aucune inspiration le jour où il a fallu donner un nom à sa progéniture.

La série démarre déjà très mal. Pour le reste je ne peux pas dire que j’attende grand-chose de cette série au synopsis assez pauvre. Il fallait un prétexte pour faire une série sur les vampires et qui plus est assez rentre dedans pour rivaliser avec The Walking Dead et autres séries où ça fleure bon l’hémoglobine. Van Helsing arrive donc en grande pompe sur Syfy, mais je ne m’attends pas à voir naître la nouvelle Tueuse des années 2010. Tout le monde ne peut pas rivaliser avec Buffy contre les vampires.

Drame : Notorious

Notorious

Synopsis : Julia George et Jake Gregorian sont respectivement productrice de télévision et avocat. Ensemble ils manipulent les médias, le système judiciaire et leur propre relation.

C’est typiquement le genre de synopsis qui ne me fait pas du tout envie. Je ne suis d’ailleurs certainement pas la cible de ce genre de série qui s’adressera peut-être davantage à un public féminin ou à la ménagère de moins de 50 ans. Ce qui ne veut pas dire que j’exècre les fictions sentimentales ou les fictions centrées sur la thématique du jeu de pouvoir ou des jeux d’influence. Mais encore une fois on se retrouve face à un manque d’originalité de la part des créateurs. Ce genre de sujet, en l’occurrence la manipulation, a été abordé maintes et maintes fois et à coup sûr de bien meilleure manière : Profit, Dirt, Damages, Le Prisonnier...
Tout ce côté machiavélique sera saupoudrée d’une touche de romantisme avec l’histoire d’amour entre les deux héros, et voilà de quoi rendre tout ça plus pétillant, plus édulcoré et rentrer plus facilement dans la grille d’ABC.

Même si je ne donne pas cher de la peau de Notorious, je lui laisserai sa chance le temps de quelques épisodes pour les acteurs principaux :

  • Piper Perabo pour son joli minois.
  • Daniel Sunjata que j’avais beaucoup apprécié sous les traits de Franco Rivera dans l’excellente série Rescue Me.

Pour résumé, voici les 6 séries que vous ne reverrez pas à la rentrée prochaine :

  • The Good Place.
  • MacGyver.
  • L’arme Fatale.
  • Frequency.
  • Van Helsing.
  • Notorious.

Les paris sont ouverts, on se donne rendez-vous en mai prochain.

À présent, place à un peu de fraicheur, de sexe, de moustache, de bikini, de lèvres pincées et de tralala. Merci Gunther :

Générique

Lu 851 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Christian Walker est un détective travaillant dans un monde où les humains et les supers-héros cohabitent.

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires