Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

Jack, ce héros des temps modernes

vendredi, 29 avril 2016
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Jack Bauer, Jack Bristow, Jack Shepard, Jack Carter, Jack O'Neill, Jack Harkness, Jack... Jack... Jack... ils sont là, tout autour de nous, ils nous observent, ils veillent sur nous... ils s’appellent Jack et ces hommes sont nos héros des temps modernes.
Ce prénom Jack est omniprésent dans le monde des séries télévisées. Il est couramment connoté comme étant l’un des personnages central de la série et le sauveur. Des caractéristiques qui lui collent à la peau, comme si un simple prénom pouvait être prodromique quant au choix de la personnalité et plus spécifiquement du caractère d’un personnage. Jack serait-il le prénom de l’élu, le messie du 21ème siècle ? Une hypothèse peut-être pas si saugrenue que ça...

Dans le monde des fictions littéraires, cinématographiques ou télévisuelles, il y a deux sortes de personnages, le héros et les autres. Ces derniers servant souvent de faire-valoir au premier. De ce héros dépendra incontestablement la qualité de ladite fiction. Il est alors important d’offrir à ce héros tous les atouts qui lui permettront de mener à bien sa quête quelle qu’elle soit. Par atout j’entends intelligence, force, beauté, charisme, dextérité, courage, témérité, etc. tout ce qui peut faire d’une personne, homme ou femme, quelqu’un d’exceptionnel. Ces caractéristiques peuvent se compléter pour conférer à notre personnage une multitude de savoir-faire et de compétences. En tant que simple lecteur ou spectateur, on retiendra certes ces attributs, mais on se souviendra avant tout de son prénom :

  • Hercule.
  • Robin des Bois.
  • D’Artagnan.
  • John McClane.
  • Aragorn.
  • Arthur.
  • Luke Skywalker.
  • Néo...

Vous les connaissez forcément car ils sont à présent bien implantés dans notre patrimoine culturel. Il manque cependant un nom dans cette liste. N’avez-vous pas remarqué ces dernières années l’émergence d’un prénom atypique pour un héros ? Ce prénom dont je parle, vous l’aurez bien compris, il s’agit de Jack.

Jean-Clément : "Comme Jacques Chirac, héros et Président de la France !"

Le prénom dont je parle, il faut le prononcer à l’américaine mon cher ami avec un "d" pour faire "Djack". Mais comme je vois que vous appréciez notre ex-Président je vous réserve une petite surprise en chanson à la fin de l’article.

Alors oui, à la française, le prénom Jacques en jette moins. Si ça ne vous frappe pas de prime abord, faites un petit test. Mettez-vous devant un miroir, n’importe lequel, vous avez le choix des armes. Regardez-vous droit dans les yeux et essayez d’imaginer une situation dramatique, des circonstances où vous vous trouveriez proche d’une apoplexie. Prenons un exemple :

Vous êtes dans une forêt gigantesque au fin fond de l’Alaska. Le soleil est sur le point de se coucher, aucun bruit à l’horizon si ce n’est le souffle d’un vent léger qui fait frémir les feuilles des arbres. Et c’est à cet instant précis que vous décidez de monter votre tente, et là, ô drame, alors que vous enfonciez soigneusement vos sardines dans la terre, vous dérapez et une de ces traîtres de sardines pénètre votre botte et vient se nicher dans votre orteil. Vous vous sentez défaillir, et votre seule alternative est de faire appel à votre guide qui se nomme Jack/Jacques, quel hasard !

C’est bon, vous êtes entrez dans la peau du personnage, vous sentez votre orteil qui vous tiraille ? Alors c’est parti, c’est à vous de jouer. Exclamez-vous haut et fort :

"Jack, aaaahhhh…au secours, venez…aaaaaahhhh… m’aider, je souffreeeeeuhhhh"

"Jacques, aaaahhhh…au secours, venez…aaaaaahhhh… m’aider, je souffreeeeeuhhhh"

Alors, les conclusions ? Est-ce que cet exemple vous a convaincu. Vous êtes-vous senti ridicule dès le début de l’exercice ou simplement lorsque vous avez prononcé cette seconde phrase ?

Bref, trêve de plaisanterie et entrons plus amplement dans le vif du sujet en essayant de voir comment l’utilisation du prénom Jack dans les séries télévisées peut avoir une certaine connotation héroïque. Avant de passer à la présentation de ce nouveau genre de héros, il serait judicieux de rappeler très brièvement ce qu’est un Héros. Pour cela, il faut s’appuyer sur la mythologie grecque qui regorge d’êtres que l’on peut qualifier de héroïques. Les Héros ne sont pas nécessairement des Dieux mais ce sont des hommes qui ont su s’illustrer par le biais d’exploits extraordinaires. Ce sont ces prouesses qui leur ont conféré un statut quasi divin. Les hommes les honoraient et leur vouaient un culte inestimable. Je ne vais pas m’étendre plus longuement sur les Héros de la mythologie car il y aurait bien trop de choses à dire et un historien le fera certainement mieux que moi. Mais si vous êtes intéressés par ce thème, je vous conseille de lire l’Iliade et l’Odyssée d’Homère qui nous narre, dans ses deux œuvres poétiques, les faits de Héros tels qu'Achille et Ulysse.

Après cette parenthèse culturelle, si nous passions à la présentation de quelques Jack très célèbres qui animent et réinventent aujourd’hui le mythe du Héros grec sur nos petits écrans.

Jack Bauer, l'indestructible.

Jack Bauer

Héros de la série 24 heures Chrono, Jack Bauer (Kiefer Sutherland) est l’homme de toutes les situations. Il sait tout faire et en particulier casser du méchant. En 9 saisons, il a sauvé le président des États-Unis et sauvé son pays de maintes attaques terroristes. Pour venir en aide à ceux qu’il aime, il est prêt à affronter les plus terribles dangers. Le sacrifice ne lui fait pas peur, et sa vie compte moins que celle de n’importe quel autre être humain. Normal quand on est le héros, on ne meurt jamais !

Petite info du jour, un reboot de la série a été commandée par la FOX et devrait voir le jour prochainement.

  • Production : 2001-2014.
  • Chaîne de diffusion : FOX.
  • Genre : Action.
  • Nombre de saisons : 9.
  • Nombre d’épisodes : 205.

Pour en savoir plus : 24 heures Chrono.

Jack Bristow, le héros au grand coeur psychopathe

jack-bristow

Héros de la série Alias, Jack Bristow (Victor Garber) est l’homme de toutes les situations... une impression de déjà-vu, c’est normal, n’oubliez de qui on parle : Jack.

Ce Jack est une sorte de clone du premier. Lui aussi il a le sens du sacrifice et en particulier pour ce qui est de sauver sa fille, Sidney, interprétée par Jennifer Garner. Personne n’a le droit de toucher à sa fille, et quiconque ose ne serait-ce que tenir des propos déplacés à son sujet se risque à de terribles retombées. Cet homme a clairement un bon fond, mais il sait aussi être très cruel et il excelle dans les techniques de tortures, à l'instar de son camarade Jack Bauer. Jack Bristow est donc un héros ambivalent, à la fois gentil et méchant, mais comme tout héros il réussit à accomplir de grands exploits et reste un appui indispensable dans une situation périlleuse.

  • Production : 2001-2006.
  • Chaîne de diffusion : ABC.
  • Genre : Action.
  • Nombre de saisons : 5.
  • Nombre d’épisodes : 105.

Jack Shepard, un héros à claquer

Jack Shepard dans Lost

Héros de la série Lost, Jack Shepard diffère des deux précédents. Jack est juste, Jack est bon, Jack est intelligent, Jack est beau... Jack est emmerdant ! N’y voyez pas de jalousie. C'est simplement que le côté rabat-joie exacerbé de ce Jack est énervant. Cet homme est droit dans ses bottes et rien de mauvais ne semble habiter son esprit. Il gère toutes les situations et s’impose avec évidence comme l’homme qui doit prendre les décisions. Il est d'ailleurs un peu trop directif.

Son personnage est trop propre, trop monsieur Parfait, comme un savant mélange entre un boyscout et un quaterback. Boyscout pour ce côté érudit dans les situations extrêmes face à la nature, et quaterback pour ce côté star du lycée, beau, fort et qui fait craquer toutes les filles. En l'occurrence, le héros parfait.

  • Production : 2004-2010.
  • Chaîne de diffusion : ABC.
  • Genre : Aventure, Fantastique.
  • Nombre de saisons : 6.
  • Nombre d’épisodes : 121.

Pour en savoir plus : Lost.

Jack Harkness, le héros cool

Capitaine Jack Harkness dans Torchwood

Héros de la série anglaise Torchwood, Jack Harness est le héros cool qu'on aimerait avoir comme pote. Spin-off de la série culte Doctor Who, Torchwood nous présente une série plus sombre et plus adulte que sa grande soeur. Jack, son héros, est à l'image de la série. Jack est un homme foncièrement bon se battant pour aider la veuve, l'orphelin et le petit extra-terrestre du coin. Prêt à tout pour sauver la planète, Jack se mettra régulièrement dans des situations complexes, mais comme tout bon héros qui se respecte, Jack sait se sortir des situations difficiles.

À la différence des héros précédents, Jack n'évolue pas seul. Il est accompagné d'une fine équipe l'aidant dans sa quête. Cette équipe s'avère être également son point faible. À l'image des héros mythiques, Jack n'est pas infaillible. Tel Achille avec son talon, Jack a un point faible, son empathie. Celle-ci prend souvent le dessus sur ses émotions et le malmène à de nombreuses reprises. Finalement, malgré son immortalité et son courage sans limite, Jack reste humain et surtout un héros palpable et réaliste.

  • Production : 2006-2011.
  • Chaîne de diffusion : BBC Three.
  • Genre : AventureScience-fiction.
  • Nombre de saisons : 4.
  • Nombre d’épisodes : 41.

 

Et dans le même genre de héros sympathique, drôle et moins prise de tête qu'un Shepard ou un Bauer, on a un Jack O'Neill de Stargate SG-1 ou un Jack Carter de Eureka.

Un Jack peut en cacher un autre

Il existe bien d’autres Jack dans l'univers des séries télévisées et souvent ils sont associés à des personnages avides de bonnes actions et d'agissements héroïques. Cependant, n’allez pas vous dire qu’un Jack ne peut nullement tuer un être humain. C’est pour ça que dans les exemples que j’ai choisi on retrouve Jack Bauer et Jack Bristow. Des héros certes, mais des héros prêts à tout. Ainsi, donner la mort à quelqu’un qui fait le mal ou qui a des desseins machiavéliques sera considéré comme un acte héroïque, acte qui affirme la volonté de notre Jack a sauvé les hommes de l’oppression.

N'oublions pas qu'un héros est avant tout héros dans sa mission, c'est-à-dire dans la quête qu'il lui incombe de mener. Pour rendre son histoire plus attrayante son chemin sera nécessairement parsemé d'embûches. Par conséquent, notre héros devra s'adapter à la situation et faire tout ce qui est en son possible pour accomplir ce pour quoi il est là. Qu'il soit bon ou mauvais, le héros reste héros dans le statut que l'auteur, le scénariste ou le penseur lui a attribué. En tant que téléspectateurs, nous nous adaptons au héros qu'on nous présente dans une série. Gentil, méchant, peu importe, il devient notre héros et nous évoluons avec lui tout au long de sa quête et nous apprenons à l'aimer. Et si en plus, il s'appelle Jack, que demander de plus ? Qu'il ne nous casse pas les couilles comme savait si bien le faire Jack Shepard peut-être...

Avant de vous quitter et comme promis à Jean-Clément, voici une petite vidéo sur un Jacques bien connu. Merci à Ultra Vomit pour cette superbe chanson.

Générique

Lu 887 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Veronica Mars est une jeune lycéenne habitant la sympathique ville de Neptune. Elle vit avec son père, Keith Mars, et a tendance à suivre les traces de ce dernier, ancien policier qui après des mésaventures s’est reconverti en détective privé. Veronica est au lycée de Neptune, lycée où le clivage des classes sociales est prégnant. Jusqu’à l’année dernière, Veronica était une élève qui faisait partie de l’élite, des lycéens les plus branchés. Elle avait le petit ami le plus envié du lycée et les amis les plus appréciés. Cependant, suite au meurtre de sa meilleure amie, Lilly, tout a basculé et Veronica se retrouve au rang des personnes à éviter. Depuis, elle passe ses journées à mener des enquêtes et à faire des filatures... Son but : découvrir où est sa mère et élucider le crime qui a chamboulé sa vie.

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires