Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Instagram   Youtube   Deezer

Emily Thorne, une jeune femme, retourne vivre dans les Hamptons où elle a vécu toute son enfance. Sauf qu'à l'époque elle s'appelait Amanda Clarke. Elle revient dans un but bien précis, venger son père et trouver ceux qui ont brisé son enfance.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Revenge
  • Créateur Mike Kelley
  • Dates 2011-2015
  • Genre Drame
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale ABC
  • Chaîne(s) de diffusion française TF1,  NT1,  Canal+  Family
  • Nombre de saison(s) 4
  • Nombre d'épisodes 89
  • Durée 42 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

A l’intérieur d’Oswald, centre pénitentiaire de haute sécurité, a été aménagé un quartier expérimental nommé Emerald city. Dans cette prison de verre, les détenus dorment dans des cellules où les vitres ont remplacé les barreaux et Tim McManus, directeur du bloc, tente de concilier discipline et éducation. Parmi les prisonniers, aussi bien incarcérés pour braquage, meurtre, trafic de drogues, que ce soit pour deux ans ou à perpétuité, on distingue différents clans : gangsta, ritals, latinos, irlandais, nazis, bikers, musulmans. Une cohabitation difficile. Ils se frottent les uns aux autres, se battent, s’entretuent, s’éliminent par les coups les plus bas. Chaque clan a son leader charismatique, leader à l’autorité tôt ou tard contestée. A Oz, on a plus d’ennemis que d’amis, les matons ne font pas dans la dentelle et aucun magicien ne vous permettra de claquer des chaussures pour rentrer dans votre foyer...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Oz
  • Créateur Tom Fontana
  • Dates 1997-2003
  • Genre Drame
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale HBO
  • Chaîne(s) de diffusion française M6,  Série Club
  • Nombre de saison(s) 6
  • Nombre d'épisodes 56
  • Durée 55 minutes
  • Critique

     

    Prison Break semble bien fade et d’une platitude extrême une fois qu’on a vu Oz. Dans la série pénitentiaire, on fera difficilement mieux que celle-ci. Même si elle est déjà culte, il restera difficile de se la procurer ou de la voir en entier à la télé. Et elle n’est pas prête de passer en prime-time...

    Oz abrite que des pourris, qu’ils dirigent les murs, y fassent régner l’ordre ou en soient prisonniers. Aucun homme n’est totalement bon (les femmes échappent un peu à la règle mais elles sont pratiquement absentes de la série), les bourreaux deviennent victimes et inversement. On assiste à des retournements de situation surprenants, portés par des acteurs tous excellents (ils sont nombreux et on a su les apprécier dans d’autres séries, dont plusieurs dans Lost).

    Tom Fontana, producteur et scénariste, ose tout et nous désarçonne constamment, jusque dans l’extrême violence (la série est interdite aux moins de 16 ans) qui choquera certains spectateurs et dissuadera les plus sensibles. L’enfer doit être un peu de ce goût-là... Et s’il est vraiment pavé de bonnes intentions alors ce ne sont que celles de McManus qui croient dur comme fer en son unité expérimentale comme moyen de rédemption... Même si les agressions, les humiliations, la haine, la soif de pouvoir s’accumulent d’épisodes en épisodes, on s’attache à ces personnages charismatiques. Le communautarisme peut parfois sembler caricatural et la religion trop prégnante mais tout est, de toute manière, exacerbé dans la série. Et l’exagération ne lui nuit pas. Elle l’étoffe au contraire. Dans ce huis-clos – les personnages ne sortent jamais – on étouffe tellement que tout ne peut être qu’amplifié.

    Le tout est toujours bien réalisé, avec notamment une très bonne gestion du rythme qui fait qu’on ne trouve jamais le temps long et que chaque scène a sa place dans tout un ensemble. L’idée du narrateur enfermé dans un cube de verre (le détenu Augustus Hill interprété par Harold Perrineau) qui s’adresse à nous à chaque début d’épisode et nous immerge ainsi dans le quotidien carcéral en nous présentant, avec cynisme et ironie, les chefs d’accusation et les peines d’un ou plusieurs détenus (les différences de peine pour le même crime varient d’un détenu à l’autre, bien souvent selon la couleur de sa peau), est novatrice et particulièrement prégnante. Même si la première saison reste la meilleure (le suspens sur lequel nous laisse le dernier épisode est insoutenable, l’émeute de Prison Break à côté de ça, c’est du pipi de chat !), toutes les autres se renouvellent avec talent. On restera même sur notre faim à l’épisode 56...

    À lire : Ces 10 acteurs ont joué dans Oz, tu les remets ?

Publié dans Antre de la Crypte

Partout sur Terre un phénomène étrange se produit. Des personnes décédées reviennent à la vie laissant les endeuillés dans l'incompréhension la plus totale...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Resurrection
  • Créateur Aaron Zelman
  • Dates 2014-2015
  • Genre Drame Science Fiction
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale ABC
  • Chaîne(s) de diffusion française /
  • Nombre de saison(s) 2
  • Nombre d'épisodes 21
  • Durée 42 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

Le Docteur Henry Morgan est un médecin âgé de plus de 200 ans. Frappé d'une malédiction, dès qu'il meurt, il disparaît pour réapparaître nu dans l'eau. Il se sert à présent de son expérience pour résoudre des crimes et découvrir un moyen de le "soigner".

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Forever
  • Créateur Matt Miller
  • Dates 2014-2015
  • Genre Drame Policier Fantastique
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale ABC
  • Chaîne(s) de diffusion française TF1
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 22
  • Durée 42 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

Les chroniques de Cristela Hernandez, une latino-américaine vivant à Dallas avec sa famille. Tout juste diplômée en droit, elle décroche un job d'interne dans un grand cabinet d'avocats.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Cristela
  • Créateur Cristela Alonzo Kevin Hench
  • Dates 2014-2015
  • Genre Comédie
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale ABC
  • Chaîne(s) de diffusion française /
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 22
  • Durée 22 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

Jack Farnell, agent du FBI, a monté un programme de "réinsertion" de trois hommes en liberté conditionnelle : Ice, Charlie et Alphonse. Il avait comme idée d’utiliser leur savoir-faire dans des enquêtes difficiles à résoudre. A la mort de Jack, le trio se voit confier aux bons soins de l’agent Kowalski. La moindre erreur de leur part les renverrait derrière les barreaux, mais ils semblent plus d’avis à rester en liberté...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Players
  • Créateur Reggie Rock Bythewood Shaun Cassidy Ice T Dick Wolf
  • Dates 1997-1998
  • Genre Policier
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale NBC
  • Chaîne(s) de diffusion française M6
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 18
  • Durée 42 minutes
  • Critique

     

    Sur un thème très intéressant, on suit avec plaisir les aventures de ce trio original. On reste loin des standards MacGyver ou L’Agence tous risques, tout en conservant le côté "débrouillard" des héros. La plupart des épisodes ont leur lot de rebondissements qui surprennent à la fois les ennemis ou les supérieurs dans la série, ainsi que le spectateur devant son écran.

    C’est une série très agréable à suivre même si, vers la fin, la redondance des intrigues peut fatiguer. Heureusement, les scénaristes ont également misé sur des personnages creusés et une petite touche d’humour.

Publié dans Antre de la Crypte

Police Squad est la série qui a inspiré et précédé les films de la série Y a-t-il un flic... ? Elle met en scène le lieutenant Frank Drebin (déjà interprété par Leslie Nielsen) dans un enchaînement de dialogues débiles pleins de non-sens, de situations loufoques et de gags burlesques. On retrouve tout à fait l’esprit des films qu’elle a engendré.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Police Squad
  • Créateur David Zucker Jerry Zucker Jim Abrahams
  • Dates 1982-1982
  • Genre Comédie Policier
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale ABC
  • Chaîne(s) de diffusion française Canal +
  • Nombre de saison(s) 1
  • Nombre d'épisodes 6
  • Durée 25 minutes
  • Critique

     

    Beaucoup d’éléments comiques ont été repris dans les films découlant de la série mais celle-ci ayant été tournée avant, le plaisir est conservé d’autant plus que d’autres gags non repris empêchent le sentiment de déjà-vu de s’installer.

    On regarde la série avec un plaisir non dissimulé, les crises de rires ne sont pas énormes mais il y a de très bons moments et à défaut de ne pas pleurer de rire, on ne perd néanmoins pas le sourire le long des 24 minutes que dure chaque épisode. De plus, quelques gags récurrents variant légèrement à chaque épisode apportent un petit plus très original.

    Plus d'infos sur la série dans le podcast Sériegolo, signé Monsieur Séries :

Publié dans Antre de la Crypte

Un coup monté conduit Lincoln Burrows, un petit brigand, en prison. Michael Scofield, son frère, un génie est le seul à pouvoir lui venir en aide. Convaincu de l'innocence de son frèr, il décide de faire tout son possible pour le faire sortir de prison et rendre ainsi la liberté à Lincoln. Il est alors loin de se douter qu'une véritable conspiration se joue sous ses yeux... Revival de Prison Break en 2017.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série Prison Break
  • Créateur Paul Scheuring
  • Dates 2005-2017
  • Genre Drame
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale FOX
  • Chaîne(s) de diffusion française M6
  • Nombre de saison(s) 4
  • Nombre d'épisodes 81
  • Durée 42 minutes
Publié dans Antre de la Crypte

Cette série suit les aventures de Jay Sherman, critique de cinéma New-Yorkais dont la réplique phare est "c’est nul !". Entouré de ses parents adoptifs, de son ex-femme et de son fils, sa vie n’est pas rose tous les jours mais avec le soutien de son meilleur ami, il s’en sort toujours...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série The Critic
  • Créateur Al Jean Mike Reiss
  • Dates 1994-1995
  • Genre Comédie Animation
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale ABC,  FOX
  • Chaîne(s) de diffusion française Canal +
  • Nombre de saison(s) 2
  • Nombre d'épisodes 23
  • Durée 22 minutes
  • Critique

     

    Cette série n’a pas eu le succès de l’autre série d’Al Jean et Mike Reiss (Les Simpsons) et à parcourir le net, peu de gens se souviennent de cette série (certains sites se demandent même si ce n’est pas une hallucination collective !).

    L’ayant regardé quand elle passait sur Canal +, j’ai beaucoup aimé suivre les aventures de Jay me rappelant par certains côtés Homer Simpson (qu’il croisera d’ailleurs à 3 reprises dans Les Simpsons). Avec son cynisme, en particulier devant toutes les parodies de films connus qu’il visionne dans son émission, et son manque de chance, Jay est un personnage vraiment déconcertant et attachant.

    Profession critique est une série que j’aime à revoir pour passer du temps devant mon écran de télé sans pour autant dire "c’est nul !".

Publié dans Antre de la Crypte

Joe Carroll est un serial killer machiavélique, impitoyable et charismatique. Il réussit habilement à créer autour de lui une aura poussant d'autres personnes à le suivre et à commettre à leur tour des crimes. L'agent du FBI Ryan Hardy et son équipe traque Carroll et ses disciples...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série The Following
  • Créateur Kevin Williamson
  • Dates 2013-2015
  • Genre Drame Policier
  • Pays de production États Unis
  • Chaîne(s) de diffusion originale FOX
  • Chaîne(s) de diffusion française TF1
  • Nombre de saison(s) 3
  • Nombre d'épisodes 45
  • Durée 42 minutes
Publié dans Antre de la Crypte
Page 8 sur 44

Série à découvrir

À 16 ans, Sabrina Spellman découvre qu'elle est une sorcière. Hilda et Zelda, ses deux tantes qui l'élèvent, vont alors l'aider et l'orienter dans cette nouvelle aventure. Sabrina sera également épaulé par Salem, un chat noir sarcastique doté de la parole.

Brèves de l'au-delà

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.