Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

Le Diable et Moi

2007 - 2009

Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Le jour de ses 21 ans, Sam Oliver découvre avec horreur que ses parents ont vendu son âme au Diable. Comme prévu dans le contrat, Sam se retrouve contraint de travailler pour le Malin en devenant son collecteur personnel d’âmes s’étant échappée de l’Enfer. Toute la vie du jeune homme est alors chamboulée. Il doit collecter des âmes tout en assurant son poste de magasinier au Work Bench. C’est avec l’aide de ses complices Ben et Sock qu’il va embrasser sa nouvelle vie...

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série: Reaper

  • Créateur: Tara Butters Michele Fazekas

  • Dates: 2007 - 2009

  • Genre: Fantastique, Comédie

  • Pays de production: États-Unis

  • Chaîne(s) de diffusion originale: The CW

  • Chaîne(s) de diffusion française: Canal + Family, TF6

  • Nombre de saison(s): 2

  • Nombre d'épisodes: 31

  • Critique:

     

    Reaper est l’archétype de la petite série sympathique qui, sans être des plus passionnantes et des plus qualitatives, reste agréable à suivre. C’est bien beau tout ça, mais vous pourriez très bien me dire : "Pourquoi perdre son temps avec une série dont on sait pertinemment que la qualité n’est pas au rendez-vous ?". Et je vous rétorquerais : "C’est ma foi une très bonne question !". Alors développons...

    Reaper a quelques qualités. Tout d’abord son scénario qui est assez original. Les parents de Sam Oliver méritent quelques applaudissements et le diplôme des plus mauvais parents de la Terre. Quelle idée de vendre l’âme de son enfant chéri, du fruit de ses entrailles, au Diable ? Le Diable, parlons-en d’ailleurs. Dans la série, le Malin est incarné par l’excellent Ray Wise qui incarnait Leland Palmer dans la série culte de David Lynch, Twin Peaks. Le comédien est très bon dans le rôle du Diable et donne une certaine saveur aux nombreux échanges entre Sam et le Démon qui parsèment la série.

    Dans les autres points positifs de la série, on peut également noter l’humour. Reaper est agrémentée de passages très drôles. Ils prennent généralement vie lorsque le personnage de Sock, interprété par Tyler Labine, est dans les parages. Les scènes dans le Work Bench, lieu où travaillent Sam et ses amis, sont assez délectables tant la petite bande passe son temps à glander et à faire des âneries pour passer le temps et surtout ne pas travailler. Pour les fans de la série Chuck, l’ambiance du Work Bench est similaire à celle du Buy More.

    Quelques qualités qui donnent à la série une certaine saveur et une envie de poursuivre l’aventure avec Sam et sa petite bande de chasseurs de démons. Mais voilà, Reaper n’est pas une série dont on se souviendra dans quelques années. Le tout est sympa à suivre mais il n’y a rien de marquant, rien qui ne laissera de souvenirs impérissables tels que des chefs d’œuvres télévisuels comme Le Prisonnier, Six pieds sous terre ou encore Les Soprano auront pu laisser derrière elles.

    Le scénario de la série est ce qu’il est. Il ne cherche pas à philosopher sur un thème précis ou se creuser les méninges sur tel ou tel sujet. On prend pour argent comptant ce que la série nous donne à voir. On découvre la nouvelle vie de Sam et on le suit dans ses batailles qu’il livre contre le Mal. En attendant, ce pauvre Sam se retrouve avec le poids du monde sur les épaules. Sans lui, notre Terre serait infestée par des démons plus malveillants les uns que les autres. Alors, derrière tout ça, se cache le destin gâché d’un jeune homme, qui doit vivre à présent avec la peur de mourir, la crainte de voir ses amis périr également, de voir son monde se déchirer et en être le responsable. Ce jeune homme devenu héros est-il une représentation de chacun d’entre nous ? Et si Sam Oliver était votre voisin, votre frère, votre petit ami, votre professeur, votre amant, votre curé, votre rabbin, votre boulanger... bref et Si Sam Oliver était parmi nous ? Pensez-y car ce jeune homme, notre sauveur du Malin, a besoin de soutient.

    Cette fin de critique vous laisse penseur ? Et bien dites-vous que moi aussi ! Alors ne tergiversez pas sur la qualité ou non de Reaper et laissez lui sa chance car il n’y a que deux petites saisons.


Générique

Lu 647 fois
Plus dans cette catégorie : « Graceland Robin des bois »
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Tony Micelli souhaite quitter Brooklyn et offrir une nouvelle vie à sa fille Samantha. Il fait alors la rencontre de la femme d'affaire Angela Bower pour qui il va dorénavant travailler comme homme à tout faire.

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires