Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

The Shield

2002 - 2008

Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

The shield se déroule dans le commissariat de Farmington situé à Los Angeles. En plein cœur des quartiers chauds de la ville, les équipes du commissariat se démènent pour ramener le calme et une vie paisible. On suit tout au long de la série, les enquêtes d'inspecteurs de police et de la "Strike team", unité d'élite menée de main de maître par Vic Mackey. La série se tisse autour d'enquêtes sordides et d’actions plus ou moins louables auxquelles se livre l'unité spéciale.

Informations supplémentaires

  • Nom original de la série: The Shield

  • Créateur: Shawn Ryan

  • Dates: 2002 - 2008

  • Genre: Drame, Policier

  • Pays de production: États-Unis

  • Chaîne(s) de diffusion originale: FX

  • Chaîne(s) de diffusion française: France 3, Canal +, NT1, Jimmy, 13ème rue

  • Nombre de saison(s): 7

  • Nombre d'épisodes: 88

  • Critique:

     

    The shield, ou la série policière qui a bouleversé les règles du genre dans lequel elle s'inscrit.

    Comme toute bonne série policière, The shield s'attache à présenter les flics (les bons) et les bandits (les méchants). Sur cette base de départ, la série est une série policière des plus banales. Mais voilà, The shield n'est pourtant pas une série policière comme les autres. Aucune banalité dans ce copshow qui a su se démarquer et s'ancrer dans un univers qui lui est propre. Ici, les flics ne sont pas tous des bons flics. Ils ne sont pas de simples ripoux qui cherchent la corruption à tout bout de champ, bien au contraire, ces flics ripoux ont une humanité exacerbée qui accroche le spectateur à sa télévision et qui lui donne cette sensation de manque quand un épisode se termine.

    Comme son précurseur des années 80 Hill Street Blues (plus connu en France sous le nom de Capitaine Furillo), la série présente la vie dans un commissariat où les crimes ne sont pas les principaux éléments qui constituent l’histoire. Pour les adeptes des crimes à résoudre, pas de panique, ça reste une série policière et il y a de quoi se mettre sous la dent, notamment avec les enquêtes menées de main de maître par Dutch et Claudette.

    Un des points forts du show est qu’il s’ancre dans la présentation des états d'âme des personnages. D’une manière subtile, on pénètre assez facilement dans la tête des personnages pour les découvrir à la fois avec leurs forces et leurs faiblesses, et au cours des épisodes chaque personnage se dévoile un peu plus à nous. Tel un Tony Soprano (Les Soprano), le plus exécrable des personnages de la série dévoile une part d'humanité qui touche le spectateur et lui fait accepter certains écarts de conduite de celui-ci. Cette force de pénétrer aisément dans la peau des personnages appelle nécessairement un travail d’écriture de qualité et bien entendu un jeu d’acteur époustouflant. Michael Chiklis et ses compères ont mené la série durant 7 saisons d’une main de maître. Et la présence de guests de qualité tels que Glenn Close, Forest Whitaker ou encore Laura Elena Harring rajoute à la qualité de la série.

    Parler de The shield sans mentionner la réalisation serait préjudiciable à une bonne critique. Le travail des caméras à la main est impeccable et nous plonge parfaitement au cœur de l’action. On fait partie intégrante de la Strike Team et le stress devient notre lot quotidien.

    Au fil des saisons, la tension monte de plus en plus pour atteindre son paroxysme dans un épisode final qui clôture à merveille la série. Là où des séries se perdent par leur nombre de saisons, The shield a su rester fidèle à elle-même et offrir à ses fans un parcours scénaristique irréprochable du début à la fin. J’émettrais tout de même une réserve sur la complexité des affaires. En effet, il convient de regarder la série du début à la fin sans louper un seul épisode. Ici, pas de stand alone episode, comme dans beaucoup de copshows. Il est essentiel de regarder la série dans son intégralité si l’on veut comprendre les tenants et les aboutissants de l’univers de The shield.

    Vous l’aurez compris, je ne serais donc pas objectif avec cette série qui, au même titre qu’un Six feet under ou d’un The Sopranos, fait partie de mes séries cultes. Une page s’est tournée avec la fin de The shield et j’espère un jour pouvoir retrouver une telle qualité et une telle hargne dans un projet télévisuel.

    Bref, il s'agit ici d'une série violente et intelligente à mettre entre toutes les mains.


Générique

Lu 1648 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Alors que la troisième guerre mondiale se profile, trois hommes de l'État-major américain font leur possible pour éviter un nouveau chaos.

Brèves de l'au-delà

Sorties

27 Sep 2017;
Code Lisa - Saison 5

Bonnes affaires