Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

En direct de la Crypte

Coup de projecteur sur Huff

jeudi, 18 février 2016
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Dans la vie, il y a deux sortes de séries : celles qui abrutissent le téléspectateur et celles qui font réfléchir.
Dans la famille des séries abrutissantes ou du moins qui ne donnent pas à réfléchir beaucoup, la liste est longue comme une fusion des bras de Dhalsim et Monkey D. Luffy. On peut citer des shows comme Prison break, Sous le soleil, Alerte à Malibu, Le Miel et les Abeilles et toute la panoplie des séries AB.
Du côté de la réflexion, il y en a à profusion et aujourd’hui le coup de projecteur sera sur Huff, un drame drôle et pertinent.

Tuer dans l’Huff !

C’est par une mort atroce que débute la série. Dans son cabinet de psychiatre, le Dr Huff est témoin du suicide d’un de ses jeunes patients. De cette histoire dramatique, une suite d’événements va chambouler la vie de Huff, de sa famille et de son entourage.
Tout comme l’a pu l’être Six Feet Under (série culte que je vous ordonne de voir si ce n’est pas déjà fait !), Huff est un drame familial que l’on pourrait qualifier de macabre.

"Pourquoi ?" Me direz-vous !

En effet toute la série ne parle pas de la mort comme sa consœur de HBO. Néanmoins, Huff à l’instar de Six Feet Under, prend ses bases sur une mort tragique. Ici, celle d’un patient du psychiatre, et pour l’autre, celle du père de famille. La mort est le dénominateur commun déclenchant au sein de chaque famille, les Huffstodt et les Fisher, un raz-de-marée d’émotions.

Diffusée sur Showtime, Huff a bénéficié de l’avantage du câble. Ici, aucun tabou. C’est trash, c’est vulgaire, et y a du nichon. Ça reste soft tout de même. On n’est pas non plus dans un porno. Et on n’est pas non plus dans un film érotique que M6 nous proposait il y a quelques années le dimanche soir... c’est-à-dire que vous verrez plus de boobs dans Huff.

Jean-Clément : "Hé euh elle existe en DVD cette série ? J’aimerais bien me la procurer."

Quel petit coquin ce Jean-Clément. Malheureusement je crois que la série n’est pas sortie en France. Vous pouvez cependant la commander en anglais sur votre site marchand préféré.

Où en étais-je ?
Ah oui, le tabou et tout ça... Donc Huff fait partie de ses séries qui s’apprécient par le nombre de sujets abordés et le tout avec une certaine sincérité et sensibilité. Alors certes on se retrouve parfois dans une débauche de problèmes pour nos héros, mais là est bien le rôle d’une fiction sinon on s’emmerderait, soyons honnêtes !

Malgré ces atouts, la série n’a pas connu un réel succès s’arrêtant seulement au bout de deux petites saisons.

La poule aux Huff d’or

Il y en avait des noms connus dans Huff et des comédiens et des comédiennes en devenir. Une des grandes qualités de la série était clairement son casting. Des acteurs plus ou moins connus du public, mais avec une réelle qualité de jeu.

Hank Azaria

Hank Azaria, acteur principal, nous livre un Craig Huff à fleur de peau. Un personnage haut en couleur à la fois touchant et irritant. Touchant par son côté enfantin, pas sûr de lui, se posant des questions sur la vie. Et irritant car prêt à tout plaquer sur un coup de tête, ne sachant pas apprécier ce qu’il a devant ses yeux, à savoir des amis, une famille et une somptueuse femme. Azaria est juste du début à la fin.
Le comédien est peu connu en France. Pourtant, dans la version anglaise il a la voix de nombreux personnages des Simpson : Moe, Chef Wiggum, Carl... Les aficionados de séries auront pu le croiser dans Friends sous les traits de David, dans Dingue de toi ou encore dans If Not for You.

Paget Brewster

L’autre actrice principale de Huff est la superbe Paget Brewster que tout le monde connaît sous le nom d’Emily Prentiss dans Esprits Criminels. Dans Huff elle est Beth, la femme de Craig. Elle est belle, dévouée, mais elle aussi nous réserve de belles surprises. Brewster et Azaria nous livrent des scènes d’amour et de déchirement très intenses.

Oliver Platt

Et on ne peut pas parler de Huff sans citer Oliver Platt qui incarne Russell, le meilleur ami de Craig. Le comédien est excellent en tout point. Son personnage est trash, déjanté, sans aucune retenue et un fervent défenseur de la débauche en tout genre.

Platt avait déjà fait ses preuves dans À la maison blanche, et suite à Huff vous aurez pu le croiser dans Nip/Tuck, The Big C, Bored to Death, Fargo et il est actuellement dans Chicago Med dans laquelle il incarne à son tour un psychiatre.

Quelques autres noms parsèment Huff :

  • Anton Yelchin. Plus tourné vers le cinéma à présent. Il est notamment Chekov dans Star Trek.
  • Blythe Danner : Will & Grace, Up All Night.
  • Andy Comeau: Providence, House...
  • Et l’excellente  Anjelica Huston, aka Morticia Addams, et vue depuis dans Médium et Smash.

Trêve de blabla, c’est maintenant à vous de vous faire votre avis sur Huff. Je vous conseille vivement d’y jeter un œil car après tout il n’y a que deux petites saisons pour un total de 26 épisodes.

Petit aperçu de Huff en images avec Russell (Oliver Platt) et en guest star Sharon Stone :

Générique

Lu 1125 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Andrew est un employé dans une agence matrimoniale sur internet. Zelda est avocate. Ils ne se connaissent pas et pourtant ils travaillent à côté depuis longtemps. Par un concours de circonstances, Andrew et Zelda se rencontrent. Une romance est sur le point d'éclore. A to Z raconte les chroniques de ce couple en devenir...

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires