Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

En direct de la Crypte

La dernière mission de Martin Landau

mardi, 18 juillet 2017
Et toi, t'en penses quoi ?
(1 Vote)
La dernière mission de Martin Landau - 5.0 out of 5 based on 1 vote

Il y a des stars hollywoodiennes dont le talent a traversé les décennies et su toucher de nombreuses générations. C’est le cas de Martin Landau, la star de la série culte des années 60 : Mission impossible. Le comédien est mort le 16 juillet dernier à l’âge de 89 ans à Los Angeles, retour sur sa carrière.

Tout comme la carrière d’un certain Roger Moore décédé il y a peu, celle de Landau est tout aussi importante. Je vous propose de revenir sur les rôles phares qui ont jalonné sa carrière qui a débuté par le monde des séries télévisées dans les années 50.

Martin Landau, c’est avant tout Mission impossible

Évidemment, quand on mentionne le nom de Martin Landau, on pense inévitablement à son rôle de Rollin Hand dans Mission impossible. Et c’est effectivement le rôle le plus marquant de sa carrière télévisée. Il a incarné ce personnage durant 3 des 7 saisons qui composent la série d’espionnage.

Son autre grand rôle dans l’univers des séries télévisées fut celui du Commandant John Koenig dans Cosmos 1999. La série anglaise des années 70 a connu un certain succès et pour ma part je me souviens encore de certains épisodes diffusés à l’époque sur TF1. Et comment oublier ce générique complètement fou ? Un début inquiétant et épuré, suivi d’images de la série qui partent dans tous les sens et cette bande son mélangeant une musique rétro à un funk/soul endiablé.

Outre ces deux séries cultes, Martin Landau a fait des apparitions dans de nombreux autres programmes. Pour n’en citer que quelques-uns : Maverick, Rawhide, Bonanza, Les incorruptibles, Au-delà du réel, La quatrième dimension, Les mystères de l'Ouest, Columbo, Arabesque, Alfred Hitchcock présente...

Et ces dernières années, il a joué dans The Evidence, Entourage et FBI - Portés disparus.

Martin Landau, un acteur de second rôle

Je n’ai pas dit un acteur de seconde zone, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Il est néanmoins vrai que le comédien a cumulé les seconds rôles durant toute sa carrière cinématographique. Et ces seconds rôles, on s’en souvient tous. En effet, Martin Landau a incarné des personnages importants dans des films devenus cultes pour la plupart. Des preuves ? En voilà quelques-unes. Il était :

  • Leonard dans La mort aux trousses d’Alfred Hitchcock en 1959.
  • Rufio dans Cléopâtre en 1963.
  • Byron dans le film d’horreur Dément en 1982.
  • Judah Rosenthal dans Crimes et délits de Woody Allen en 1989.
  • Alex Parsons dans Sliver en 1993.
  • L’excellent Bela Lugosi dans Ed Wood de Tim Burton en 1994…

Et c’est pour ce dernier rôle qu’il a gagné un Oscar.

Jean-Clément : "Films cultes ? Ah ouais, même pas Camping 3, Le Transporteur, Fast & Furious 1, Fast & Furious 2, Fast & Furious 3 et tous les autres dans ta liste. Et c’est qui Alfred Ichecoq ? Moi je connais Alfred dans Batman, c’est tout !"

Merci Jean-Clément pour cette liste succincte de films de merde j’en suis sûr très intéressants.

boeufAh les boeufs !

Un lien entre le réalisateur Tim Burton et Martin Landau se crée suite à leur rencontre en 1994. Landau n’est pas crédité sur le film, mais il participe au tournage de Sleepy Hollow en 1999. Enfin, en 2012, Landau prête sa voix au personnage de Mr. Rzykruski dans le génial film animé Frankenweenie.

Selon le site IMDB, Landau a participé dernièrement à deux films en cours de production. Il s’agit de Without Ward et Nate & Al. À découvrir prochainement...

Lu 969 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Happy Days suit le quotidien de la famille Cunningham dans les années 50.

Brèves de l'au-delà

Bonnes affaires