Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

Le pronostic de la rentrée des séries 2017

dimanche, 17 septembre 2017
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

La rentrée est là. Elle ne vient jamais seule. Toujours accompagnée de sa morosité et d’une certaine nostalgie des beaux jours qui s’estompent peu à peu. Elle est également synonyme de renouveau : nouvelle classe pour nos amis scolarisés, nouvelles résolutions si vous avez loupé le coche le 1er janvier dernier, et nouveaux programmes télévisés. Pour ces derniers, il y a une petite excitation à qui découvrira la nouvelle série de l’année, celle qui sera la série tendance. Et dans tout ce capharnaüm de nouveaux shows, il y a quelques perles et assurément de nombreuses bouses. Rien que pour vous, voici mon pronostic des pires déjections télévisuelles de la rentrée des séries 2017.

Pour rappel, en 2016, j’avais réalisé Le pronostic de la rentrée des séries. Alors, ai-je eu le nez creux ? Ai-je eu l’instinct de notre cher Patrick Jane ? La clairvoyance d’Alison Dubois m’a-t-elle habité ? Tout simplement, avais-je raison ?

Et bien le talent n’a pas su me trouver. Sur les 6 séries proposées, à savoir The Good Place, MacGyver, L’arme Fatale, Frequency, Van Helsing et Notorious, seulement 2 ont été annulées. Ainsi, Frequency et Notorious tirent leur révérence.

Cette année, espérons que ma perspicacité sera plus affutée. C’est parti pour mon pronostic des séries de la rentrée 2017 qui seront annulées au cours de l’année. Attention car il y a du lourd. Les chaînes américaines nous ont encore une fois gâtées cette année.

gift parks and recreation

La liste ci-dessous ne se veut pas exhaustive. Elle présente un avis personnel et s’axe autour de genres.

Comédie : Young Sheldon

young sheldon

Le choix de cette catégorie a été très difficile. Les networks se sont surpassés pour nous offrir la crème de la crème en matière de séries comiques n’activant pas nos zygomatiques.

Ce qui m’étonne encore aujourd’hui, c’est la volonté de ces fameux networks de proposer à chaque cuvée des shows qui s’annoncent dès le départ mort-nés : un synopsis inintéressant ou convenu, une affiche promo version WordArt, des acteurs de seconde zone… bref ça sent le sapin dès le début.

cancelled Alachua County Flickr

Alors pourquoi produire ces séries ? La réponse je ne l’ai pas. Peut-être pour combler les grilles de programme des chaînes à moindre coût, je ne sais pas. Si vous avez une idée sur la question, je suis preneur de vos lumières.

Après tergiversation, mon choix s’est finalement porté sur Young Sheldon.

Synopsis :
La série retrace la vie du jeune enfant Sheldon Cooper avant qu’il devienne l’adulte que tous les fans de The Big Bang Theory connaissent.

La raison de ce choix ? Elle est simple !

Elle est le spin-off de The Big Bang Theory dont on connaît tous le succès immense. Il était donc facile pour CBS de vouloir produire une déclinaison de la série. D’autant plus, que la nouvelle comédie s’intéresse de près au personnage le plus atypique du monde des séries TV, aka Sheldon Cooper. Cela veut-il dire que Young Sheldon sera une bonne comédie ? Sa grande sœur étant de qualité, bien que depuis quelques saisons assez chiante car elle nous serine inlassablement des mêmes gags, peut-être qu’elle trouvera son public. Et c’est même certain. Finalement, ne va-t-on pas se retrouver devant un ersatz de The Big Bang Theory ? Quelque chose d’identique avec la saveur en moins ? Et bien que fidèle à The Big Bang Theory, je reste perplexe face à cette série. Le trailer ci-dessous en témoigne :

Policier : Deception

deception

Synopsis :
Cameron Black est un illusionniste mondialement connu. Sa carrière détruite après la révélation d’un de ses plus grands secrets, il met ses talents au service du FBI pour aider à attraper les pires criminels.

Attention mesdames et messieurs, après l’anthropologue (Bones), après le mentaliste (The Mentalist), après l’écrivain (Castle), après le comportementaliste (Lie to Me), après le médecin légal immortel (Forever), après le criminel (Blacklist), après l’ambulancier qui lit dans les pensées (The Listener), après la médium (Medium), après l’agent atteint d’hypermnésie (Unforgettable), après le cascadeur spécialiste des effets spéciaux (FX, effets spéciaux)… voici… je vous le donne en mille, le magicien qui va aider la police. Vous avez bien lu, le prestidigitateur, l’illusionniste, le mec qui fait de la magie quoi.

what michael scott

Ils ne savent plus quoi inventer. Bientôt on aura droit à Bob le menuisier :

Bob est un professionnel du bois. Suite à une altercation avec un client violent qui souhaitait un vaisselier en hêtre et non en acajou, il a stoppé son activité d’artisan indépendant. Il rencontre Stacey, agent du FBI. Il offre ses services à la belle afin de la conquérir et de l’aider à arrêter les criminels les plus pervers. Sa maîtrise des constructions en bois s’avère vite un atout de poids dans les enquêtes complexes de l’agent Stacey Abois. Bob réalise des pièges en bois massif toujours plus surprenants et utiles lors des investigations. Et qui sait, réalisera-t-il le vaisselier en bois ciré miel dont rêve Stacey depuis des années ?

Parmi les séries citées ci-dessus, j’avoue avoir suivi certaines d’entre elles et avoir pris du plaisir à les regarder. Je pense principalement à Medium et Castle. En revanche, le coup du magicien me laisse pantois. À croire que le livre de chevet des scénaristes de séries policières est l’encyclopédie des métiers.

L encyclopedie des metiers

Deception dépassera-t-elle le cap de la saison 1, je ne pense pas. Et rien que la gueule du héros et l’image de promotion ne donnent pas envie. À noter que le casting se paye les services d’Amaury Nolasco, aka Sucre dans Prison Break. Un gage de qualité, ou pas !

Drame : Dynasty

dynasty

Synopsis :
Il s’agit du reboot de la série des années 80 Dynasty.

Après Dallas en 2012, c’est au tour de Dynasty. Pourquoi déterrer de telles séries ?

N’étant pas très soap, je ne fais pas partie de la cible prioritaire de la série. Elle trouvera néanmoins son public, j’en suis certain. Surtout que derrière le reboot se cache Josh Schwartz, le papa de Chuck, Newport Beach et Gossip Girl. Trois séries bien connues de tous. Il aurait été préférable qu’il nous propose un nouveau show à la Chuck. Quelque chose de bien déluré et original plutôt que cet étron soapesque !

Guerre, action : Valor

 Valor

Synopsis :
Une base militaire américaine abrite une unité d'élite de pilotes d'hélicoptères. Elle est entrainée pour des missions clandestines locales et internationales. Nora, une des premières femmes pilotes, découvre des secrets gouvernementaux alors qu’une nouvelle mission de secours est lancée.

Voici typiquement le genre de scénario qui me sort par les yeux. On a eu droit à ce genre de série complotiste dernièrement avec la très mauvaise Quantico. Il est temps d’arrêter le carnage avec ces fictions qui nous enduisent d’histoires de guerre, de complot ou de terrorisme, c’est l’overdose !

Quelques mauvaises langues diront que la chaîne de diffusion de la série étant la CW, Valor sera nécessairement une série dite "pour ados". Oui et non. Il est vrai que la CW est née des cendres de feu les chaînes UPN et la WB et que ces dernières offraient des programmes plutôt pour la cible des jeunes : Buffy contre les vampires (estampillée "série pour ados" à tort), Clueless, South Beach, Roswell, etc. Il y avait pourtant des séries un peu plus adultes moins connues, comme : Jake 2.0, Haunted, Do Over… Je ne vais pas faire un exposé sur les cibles jeunes ou moins jeunes de ces chaînes.
Tout ça pour dire que la CW a une histoire et qu’elle l’a maintenue en proposant des shows tels que The 100, Smallville, Vampire Diaries, Les Secrets de Palm Springs, Gossip Girl… On peut donc s’attendre à ce que Valor se serve du sujet de la guerre comme toile de fond pour finalement nous proposer des histoires de cœur entre l’héroïne, Nora, et le Capitaine Gallo. Comment ça je suis médisant ? Ne me dites pas qu’ils ont recruté Christina Ochoa (Blood Drive) et Matt Barr (Harper's Island) pour enfiler des perles ? Ils ont tous les deux le profil mannequin. Il est évident qu’ils vont se galocher à un moment ou un autre. Ce moment sera certainement lors d’un season finale, n’est-ce pas ?

christina ochoa matt barr"Hummm, j'aime faire des choses avec ma bouche à des petites boules roses"
"Hummm, j'ai des gros pectoraux bien tondus"

Vous l’aurez compris, j’émets beaucoup de doute quant au bien-fondé de cette histoire. Une histoire sur fond militaire, le tout prônant l’armée américaine, pour nous proposer une histoire de cul entre une brune à la bouche trop pulpeuse (la succion est un vilain défaut) et un blondinet over-pectorisé (en train d'écouter "libérée, délivrée" à fond dans ses écouteurs), non merci pas avec moi !

Science-fiction : The Crossing

the crossing

Synopsis:
Des réfugiés de guerre échouent sur une plage d’une petite ville américaine. Seulement le pays que ces gens fuient n’est autre que les États-Unis et le conflit a lieu 250 ans dans le futur. Le shérif de la petite bourgade, accompagné d’une agent du FBI et d’une réfugiée, mène l’enquête. Ils découvrent vite qu’un complot se cache derrière ce phénomène étrange.

Vous l’attendiez tous, voici la série mystérieuse de la cuvée 2017-2018. Depuis Lost qui a clairement sonné l’avènement de ce genre de séries, chaque année un network a la délicate attention de nous servir la série énigmatique du cru. Alors il y a à boire et à manger dans ce genre de série. Quand des histoires de complot s’immisce dans le scénario, il y a de fortes chances que mon intérêt s’amenuise. Le côté fantastique me va très bien, mais dès qu’un scénariste propose ne serait-ce qu’une once de conspiration je décroche. On tombe inlassablement dans les mêmes clichés avec le gouvernement ou une société secrète omnipotente qui veut faire le mal. Pourquoi ? Parce que c’est cool de faire le mal bordel. Et ce n’est pas Martine qui vous dira le contraire.

martine fist

Pour aller plus loin, je vous renvoie à mon article sur les séries où suspense et mystère font bon ménage.

Drame medical : The Resident

the resident

Synopsis:
Uun jeune médecin idéaliste fraîchement diplômé débute à l’hôpital sous la tutelle d’un médecin aguerri et brillant dont la pratique n’est pas synonyme de respect des règles éthiques.

Cette série dispose de tout ce qu’il faut pour réussir. Le synopsis n’est pas fou, rien de très innovant, on avance en terrain connu avec une série médicale classique : d’un côté, un mentor audacieux, de génie, certainement asocial et qui n’a que faire des règles de bienséance ; et de l’autre un jeune apprenti, plein de bonnes intentions, gentil et qui souhaite apprendre pour mieux exercer son métier et tout simplement sauver des vies. Des noms de duos de médecins vous viennent :

  • Docteur House et Chase dans House.
  • Docteur Benton et Carter dans Urgences.
  • Docteur Cox et J.D. dans Scrubs, dans un genre plus léger.

Ce type de duo a un air de déjà-vu, n’est-ce pas Katy ?

Un fonctionnement qui a déjà fait ses preuves et qui potentiellement peut offrir de bons dialogues.

Un autre point positif de The Resident est son casting. La série devrait attirer les téléspectateurs grâce à quelques noms bien connus du petit écran : Matt Czuchry (Gilmore Girls, The Good Wife), Emily VanCamp (Revenge), Bruce Greenwood (L’homme de nulle part, Côte ouest, Mad Men) et Valerie Cruz (Nip/Tuck, Dexter).

"Elle a l’air super cette série" me direz-vous. Je n’irais pas jusqu’à "super", mais en effet elle a l’air pas mal… sur le papier. La bande annonce entre alors en scène et le château s’écroule.

Ce trailer de quelques minutes ne m’a pas du tout donné envie de regarder le show. Tout semble assez téléphoné dans les relations entre les personnages. Le héros semble être l’archétype du bad boy qui réussit tout et a fondamentalement un bon fond. Le genre de gars pour qui toutes les nanas devant et derrière la caméra craqueront.

Moi je veux un protagoniste détestable, ignoble, pas lisse et nouvel égérie d’Hugo Boss. Oui je veux du Gregory House.

dr house

Peut-être me trompe-je sur The Resident. Cette série médicale sera-t-elle une bonne surprise au même titre que les autres séries qui ont subi mon courroux dans cet article ? Je vous laisse propre juge de ces nouveaux programmes et on en reparle plus tard dans l’année.

Lu 904 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Brody travaille pour une grande entreprise bancaire, Remington Trust. Lors d'une soirée bien arrosée, il se retrouve au lit avec Jenny. Mais voilà que Jenny travaille au sein de son entreprise. La série suit le quotidien et l'amour naissant de ces deux collègues...

Brèves de l'au-delà

Sorties

Bonnes affaires