Flux RSS   Facebook   Twitter   Pinterest   Google +   Youtube

5 superbes génériques signés HBO

mercredi, 25 janvier 2017
Et toi, t'en penses quoi ?
(0 Votes)

Dans la vie, il y a deux types de génériques : ceux dont la qualité et la beauté sont parfois à couper le souffle et les autres. Pour ces derniers, le stagiaire (le pauvre on lui met toujours tout sur le dos) est clairement le fautif car incompétent et inexpérimenté. Tout le monde sait que c’est Kevin de la 3ème B qui a réalisé le générique de Lost. A contrario certains génériques sont de véritables chefs-d’œuvre et des chaînes comme HBO en ont fait leur marque de fabrique.

Quelle est l’importance d’un générique dans une série télévisée ?

La question est posée, je veux thèse, antithèse, synthèse, vous avez 4 heures !

Ne vous emballez pas, on a mieux à faire et notamment regarder une liste de beaux génériques que je vous ai concoctée. Toutefois, prenons quelques minutes ensemble pour parler de la place d’un générique au sein d’une œuvre télévisuelle de type sérielle.

De mon point de vue, elle est prépondérante. Le générique est l’habillage, la présentation, le papier cadeau, l’enrobage croustillant qui cache la savoureuse et délectable série que l’on dévorera goulûment par la suite. Même si le générique ne fait pas tout, il est la mise en bouche de ce qui va suivre, à savoir le show. Il sert clairement à le vendre et il se doit d’être accrocheur.

Malheureusement, l’expérience et la multitude de séries existantes nous ont démontré qu’un trop grand nombre d’"opening theme", comme nos amis anglosaxons aiment à les appeler, sont de qualité douteuse et ce pauvre Kevin n’en est pas le seul responsable. Alors oui, Lost est un bel exemple de générique où la créativité touche le néant. Souvenez-vous :

Un fond noir, une typo réalisée avec Paint et un petit mouvement du logo accompagné d’une musique étrange pour faire peur et intriguer... Mouais franchement c’est du foutage de gueule ce générique. Je ne critique pas la série qui, bien qu’elle nous ait baladés pendant 6 saisons à nous faire croire le contraire de ce qu’on avait tous compris dès le départ (souvenez-vous de vos cours de catéchisme), était plutôt intéressante et novatrice.

Mais Lost n’est pas la seule dans le genre générique pourri. Les séries policières se prennent rarement la tête avec ce genre de détail. Il suffit de voir ceux de Castle, The Mentalist, NCIS, Hill Street Blues, etc.

Il y aurait tellement de choses à dire à ce sujet qu’un article à part entière sur la médiocrité de certains génériques serait nécessaire. Vendu pour un prochain article, restez dans le coin.

Il est indéniable que le générique d’une série télévisée a une importance réelle. La non qualité de celui-ci ne sera pas nécessairement synonyme de médiocrité pour le reste de la série ou inversement. Son rôle est pourtant lié intrinsèquement au devenir du show.
Il suffit de regarder le phénomène des séries cultes comme Friends, Buffy contre les vampires, MacGyver, Code Quantum, Veronica Mars ou encore Magnum pour voir que les génériques ont marqué toute une génération. Il ne fait plus qu’un avec la série et celle-ci passe souvent après son générique. Alors pour ces exemples-là, c’est bel et bien la musique qui tient le premier rôle. Les images sont reléguées au second plan.

Réciproquement, il y a des génériques où ce n’est pas la musique qui tient la place prédominante. Elle peut être belle, vous toucher au plus profond de votre être et accompagner merveilleusement les images qui vous sont données à voir, ce n’est pas elle dont vous vous souviendrez. Ce sont les images, le travail remarquable que des réalisateurs, designers... ont produit.

Et dans ce registre, HBO excelle. HBO est la souveraine du générique beau. Et ce n’est pas Adebisi d’Oz qui va me contredire. Regardez-le fondre devant tant de magnificence.

Adebisi dans Oz

Voici 5 superbes génériques signés HBO.

La Caravane de l’étrange

Fiche technique :

  • Production : 2003-2005.
  • Chaîne de diffusion : HBO.
  • Genre : Fantastique.
  • Pays de production : États-Unis.
  • Nombre de saisons : 2.
  • Nombre d’épisodes : 24.

Pour en savoir plus sur la série, consulte sa fiche : La Caravane de l’étrange.

Rome

Fiche technique :

  • Production : 2005-2007.
  • Chaîne de diffusion : HBO.
  • Genre : Historique.
  • Pays de production : États-Unis.
  • Nombre de saisons : 2.
  • Nombre d’épisodes : 22.

Pour en savoir plus sur la série, consulte sa fiche : Rome.

Deadwood

Fiche technique :

  • Production : 2004-2006.
  • Chaîne de diffusion : HBO.
  • Genre : Western.
  • Pays de production : États-Unis.
  • Nombre de saisons : 3.
  • Nombre d’épisodes : 36.

Bored to Death

Fiche technique :

  • Production : 2009-2011.
  • Chaîne de diffusion : HBO.
  • Genre : Comédie.
  • Pays de production : États-Unis.
  • Nombre de saisons : 3.
  • Nombre d’épisodes : 24.

The Pacific

Fiche technique :

  • Production : 2010-2010.
  • Chaîne de diffusion : HBO.
  • Genre : Guerre, Historique.
  • Pays de production : États-Unis.
  • Nombre de saisons : 1.
  • Nombre d’épisodes : 10.

Pour conclure, je n’oublie pas les génériques des séries en cours de production comme Game of Thrones et Westworld qui sont eux aussi parfait. La preuve avec nos amis de Westeros :

Générique

Lu 743 fois
Chewy

Les 5 séries incontournables :
Six feet under, Breaking Bad, Doctor Who, The Office, The Sopranos.

La série à découvrir

Red Band Society suit le quotidien d'adolescents tous patients dans le même hôpital.

Brèves de l'au-delà

Sorties

26 Juil 2017;
Girls - Saison 6
26 Juil 2017;
Girls - Saisons 1 à 6

Bonnes affaires